• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-société: le 4e bulletin du projet Socapp traite de l’éducation, l’énergie et l'environnement

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

L’Initiative de la Société Civile (ISC), le  Conseil Haïtien des Acteurs non Étatiques (CONHANE) et l’Union Européenne ont présenté, mardi, leur quatrième  bulletin dans le cadre du projet des Organisations de la Société Civile et Actions des Pouvoirs Publics (SOCAPP).  Trois articles de fond sur l’éducation, l’environnement et l’électricité sont traités dans  ce quatrième bulletin.

 

 

Dans ce 4e bulletin, les auteurs constatent tous les problèmes de gouvernance liés  au secteur énergétique et en profitent pour tirer quelques leçons.

Les capitaux investis dans la compagnie électrique n’ont pas permis aux dirigeants de redresser la situation de l’Electricité d’Etat d’Haïti (Ed’H), malgré le monopole accordé à cette institution sur ce secteur, a-t-on lu dans l’article portant sur l’électricité.

L’extension et amélioration des services sont loin de satisfaire la population, malgré une ponction annuelle de 300 millions de dollars américains du budget national pour payer les factures d’électricité,  a-t-on mentionné dans cet article dans lequel on a également relaté les problèmes liés  à l’absence de transparence dans les contrats de l’Etat haïtien avec les compagnies privées qui fournissent l’électricité à la population.

Dans l’article traitant de l’environnement, l’auteur relate qu’Haïti dispose seulement de 1, 4% de couverture forestière et que  les ressources de l’Etat soient dépensées sans objectif d’étendre cette couverture a 2,3%, ou 4 sur une période donnée.

Le ministère de l’Environnement devrait procéder à une véritable planification opérationnelle adaptée aux besoins de chaque département et assortie de ressources humaines, financières et logistiques adéquates et suffisantes,  a -t-on recommandé dans le 4e bulletin.

« Si une plus grande attention n’est pas accordée à notre environnent, sa dégradation accélérée finira par anéantir tous nos efforts en matière de développement et conduira à l’effondrement de notre nation », ont averti les auteurs.

L’article sur l’éducation traite des dernières mesures prises par le ministère de l’Education nationale dans le cadre du système éducatif haïtien et autour du Programme de scolarisation universelle et obligatoire (PSUGO). « Il faut encourager les décideurs actuels qui n’hésitent pas à se colleter à quelques défaillances du système éducatif haïtien », croit l’auteur de cet article.

Il s’agit d’un projet financé par l’Union européenne à hauteur de 300, 000 sur un budget global de 400,000 euros. Il permet à la société  civile d’observer pendant  deux ans des pouvoirs publics au sein des départements de l’Artibonite, de l’Ouest, du Nord et du Sud.

« Le projet permet à nos partenaires de la société civile d’exercer une vigilance active de certaines politiques publiques », a indiqué M. Raphaël Brigandi, chargé des affaires politiques et de la communication de l’UE.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 229 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter