• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Presse : Zanmi Laprès plaide pour l'encadrement des jeunes journalistes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

A l’initiative de Zanmi Laprès (ZL) « Les Amis de la presse » (AP), plusieurs journalistes, notamment des jeunes, s’étaient réunis, samedi 13 février, dans les locaux de la Maison de la presse (Pétion-Ville). Cette fois, ce n’était pas pour parler et rapporter les discours des autres, mais plutôt pour échanger autour de l’intégration des jeunes dans le métier, leurs expériences, leurs vécus quotidiens et leur avenir dans le journalisme. Une activité qui témoigne de l’importance accordée à cette noble profession, a constaté Haiti Press Network.

A la table d’honneur, on pouvait remarquer des journalistes chevronnés, entre autres, Jacques Desrosiers, Secrétaire général de l’Association des journalistes haïtiens (AJH), lequel remplit actuellement le rôle de Secrétaire de rédaction au quotidien Le National ; Lionel Édouard, membre du staff administratif des « Amis de la presse » et secrétaire de rédaction adjoint au journal Le National ; Jacky Marc et Wandy Charles, deux anciens journalistes respectivement des radios Mélodie FM et Galaxie, actuels journalistes de radio Minustah FM.

Mais aussi on pouvait identifier autour de la table des figures telles que : Michel Joseph de radio Caraïbes ; Gardy Saint Louis de radio Ibo ; Kendi Zidor et Tamara Orion qu’occupent dans deux médias distincts, le rôle de directeur et de directrice d’informations.

Centrées particulièrement sur l’avenir des professionnels du métier, en particulier les jeunes qui s’y attachent aujourd’hui, les interventions ont été quelque peu magistrales, mais dénouées, il faut l’avouer, de toute opacité intellectuelle dithyrambique et d’isolement où le discours s’abîme à force d’être autoréférentiel.

Presque toutes les interventions ont porté sur les questions de formation mais aussi d’auto-apprentissage des journalistes par la lecture et la recherche. Des outils nécessaires pour la culture générale de l’être humain, considérés comme étant une qualité primordiale intrinsèque pour être un bon journaliste, à côté du respect de l’éthique et de la déontologie de la profession.

Il s’agissait en fait, pour les initiateurs et membres actifs de ce cercle de journalistes solidaires et innovants, regroupant environ une centaine de membres issus de divers organes de presse de Port-au-Prince, fonctionnant à travers les réseaux sociaux, avant tout WhatsApp, d’une occasion idéale et idéelle d’esquiver un peu, les rencontres hebdomadaires de routine, où la plaisanterie, les blagues et les railleries servent de prétexte pour tisser davantage les liens entre professionnels d’une même corporation.

Tenu dans une atmosphère de convivialité, de camaraderie et de fraternité, cet après-midi d’échanges et de débat entre journalistes, notons-le, a été également une occasion de célébrer la « Journée mondiale de la radio ». Intervenants, auditeurs et auditrices en profitaient pour dégager des perspectives en vue de lancer un plaidoyer visant à porter les organes de presse à offrir la possibilité aux journalistes de renouveler leurs connaissances via des séances de formation régulières et de qualité.

Quid Zanmi Laprès

Zanmi Laprès (ZL) « Les Amis de la presse » (AP), demeure à date un groupe de professionnels, à tempérament et attitude différents certes, mais au service de l’information. Il (groupe) se veut différent parce qu’il est résolument différent. Le journaliste Wandy Charles est ce jeune homme enthousiaste et dynamique à qui la paternité de cette initiative semble avoir été attribuée.

Pour celui-ci, apparemment un passionné des réseaux sociaux, l’application WhatsApp offre l’opportunité de créer des groupes de discussion et d’échange. Aussi avait-il jugé bon et utile d’inviter un groupe de pratiquants du métier de journalisme à se joindre sur un même réseau. Une initiative jusqu’ici intéressante qui permet depuis plus d’un an aux travailleurs de la presse de partager les informations, les contacts, les invitations pour ne citer que ceux-là.

Le staff administratif est constitué de Wandy Charles (Minustah FM), Serginho Lindor (TNH), Tamara Orion (Signal FM), Michel Joseph (Caraïbes FM), Gardy Saint Louis (radio Ibo), Lionel Édouard (Le National), Florence Lisené (Signal FM) et Emmanuela Boucicaut (Minustah FM),

Tout en inspirant devenir un organisme formel de la corporation, ce groupe pour le moins organisé envisage dans le futur de planifier, a-t-on appris, des séances de formation à l’intention des journalistes, notamment les jeunes qu’embrassent une carrière dans le métier.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 339 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter