• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA-Religion : L’Eglise multiculturelle du Pasteur Gregory Toussaint (+VIDEO)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 46
MauvaisTrès bien 

Une église multiculturelle, c’est le concept que développe depuis 5 ans le Pasteur Gregory Toussaint à Miami (Floride) avec le Tabernacle de Gloire. Il s’agit d’une assemblée de plus de 1 200 personnes ouverte à des Haïtiens, des Afro-Américains, des Haïtiano-Américains, des Caribéens et des Latino-Américains.

 

Dimanche matin. 19 juin. North Miami. Le Pasteur Gregory Toussaint officie devant plusieurs centaines de personnes issues de diverses communautés de la Floride. Il est 11h et le culte en anglais vient de commencer, succédant aux deux précédents services, en créole et en espagnol. Bienvenue au Tabernacle of Glory, l’église multiculturelle et multilingue établie depuis 2005 aux USA et dirigée par le pasteur de la diaspora le plus médiatique en Haïti depuis sa fameuse croisade contre Jézabel* .


En pénétrant dans le temple, l’on est d’abord frappé par la modernité des lieux qui rime avec la jeunesse du pasteur et celle de bon nombre de ses fidèles. Une église du 21e siècle utilisant les nouvelles technologies, des écrans plasma installés un peu partout, des projections de versets et de chants, voire une diffusion en streaming du culte du dimanche sur le site Internet de l’église, www.tabernacleofglory.net. De plus, les jeux de lumière des multiples projecteurs font penser à une salle de spectacle.  «Pour moi, Dieu mérite tout ce qu’il y a de mieux », a expliqué le pasteur Toussaint lors d’une interview accordée à Haiti Press Network à Miami.


L’idée de mettre sur pied le Tabernacle de Gloire il y a 5 ans, poursuit-il, venait du constat que les jeunes Haïtiano-Américains délaissaient les églises haïtiennes installées en Floride.


Le pasteur, qui a étudié la théologie aux Etats-Unis, en France et en Espagne après des études en comptabilité, dit avoir identifié plusieurs raisons à cet abandon, parmi lesquels le clivage culturel et la question de la langue. Des églises haïtiennes établies aux USA fonctionnent de manière traditionnelle avec des positions bien arrêtées sur les vêtements, les coiffures, et les jeunes Haïtiano-Américains ne s’y retrouvent pas.


L’autre raison est la langue. « J’ai observé dans plusieurs assemblées le recours à diverses méthodes pour passer des langues haïtiennes à l'anglais que pratique la plupart des jeunes élevées ici, des méthodes qui marchent pas toujours. Alors je me suis dit qu’il était plus simple de proposer des cultes dans plusieurs langues et c’est ainsi que l’idée de l’église multiethnique a vu le jour », soutient Gregory Toussaint.


Comme on le voit, le Tabernacle of Glory devait d’abord répondre aux besoins des jeunes Haïtiano-Américains abandonnant les églises haïtiennes, mais au fil du temps, le concept s’est élargi avec l’arrivée de membres de communautés caribéennes et latino-américaines.


La multiculturalité répond au vœu du Christ qui a demandé de « faire de toutes les nations des disciples » avant son ascension, soutient Gregory Toussaint. Une église de toutes langues, de toutes tribus adorant Dieu est le rêve du pasteur floridien.


Pour l’instant, pas moins de dix cultures différentes sont représentées au sein du Tabernacle. Certains membres sont originaires de Porto-Rico, des Iles Vierges, de la Guadeloupe, des Bahamas, de Trinidad et Tobago… et bien sûr des USA et d’Haïti.


Cependant, le Tabernacle of Glory n’est pas le seule à pratiquer la multiethnicité en Floride. “D’autres églises le font mais avec la prédominance d’une seule langue, l’anglais. Notre particularité est d’avoir des cultes multilingues”, a expliqué ensuite à HPN le Pasteur et auteur de “Unquenchable Love” et “Dechouke Jezabel”.


Au Tabernacle de Gloire situé au 990 NE 125th Street,  North Miami, l’on passe aisément du créole à l’anglais, de l’anglais à l’espagnol, surtout dans les cultes d’adoration (Worship) qui, avec les sermons, constituent les points forts de cette église.


Ce dimanche 19 juin, le « Worship » bat son plein, la musique est entrainante, une jeune femme pleine de fougue, appuyée par une équipe d’adoration, anime le service et la foule des croyants communie dans des chants de louange projetés sur de multiples écrans. La rencontre de la foi et de la modernité. C’est ainsi tous les dimanches au Tabernacle.


“Beaucoup disent se sentir édifiés lorsqu’ils viennent chez nous”, confiera plus tard à HPN le révérend connu en Haïti pour ses prêches édifiantes.


Ce dimanche-la, le message est tout aussi édifiant. Il parle de foi, d’huile intarissable, de provision, des bénédictions de Dieu qui n’ont de limite que notre confiance en Lui. Et les croyants religieusement prennent en note tout ce qui tombe de la bouche du pasteur, car l’une des particularités de Gregory Toussaint est d’enseigner au cours de ses sermons.


Un grand projet…


Et justement, de foi, les fidèles du Tabernacle de Gloire vont en avoir besoin. De la foi qui déplace les montagnes, une montagne de 10 millions de dollars, le prix que coûte le nouveau local qu’ils comptent se procurer.


« Il s’agit d’une ancienne maison de Mercedes », révèle Gregory Toussaint expliquant que le Tabernacle commence à se sentir à l’étroit dans son local actuel. Ce dimanche-la est aussi consacré à montrer comment pareille montant pouvait être rassemblé. Pragmatique, le pasteur propose diverses méthodes en montrant la faisabilité du projet.


« Le nouveau local peut contenir 7000 personnes, il pourra être multitâche mais avec des activités concernant toujours l’église », indique Pasteur Greg qui avoue que l’objectif final est d’arriver à 100 000 personnes.


« Il y a un terrain de foot dans le quartier, peut-être qu’un jour devrions-nous l’acheter », ajoute-t-il sérieusement en prenant l’exemple de la célèbre megachurch du Sud-Coréen David Yonggi Cho comptabilisant près d’un million de fidèles.


« Tout est possible à celui qui croit », a prêché ce matin-la Pasteur Greg qui ne se laisse pas impressionner par les 10 millions de dollars que lui réclame la Maison Mercedes. Ce chiffre, loin d’effrayer l’ambitieux Greg lui donne matière à éprouver sa foi.


“Quand les choses paraissent raisonnables, faisables, l’intellect se régale mais la foi a faim. Par contre quand elles paraissent impossibles, c’est la foi qui déguste”, argumente-t-il.


Entre-temps, avant de concrétiser son grand projet d’achat d’un nouveau building, le Pasteur Gregory veut investir un nouvel espace : celui de la Télévision. Il présente actuellement à Miami une émission sur Channel 578 et il doit bientôt animer un talk show évangélique sur la Chaine 88, Tele America.


« C’est une façon de toucher un public plus large et de répandre la parole », indique le pasteur qui conclut que sa seule satisfaction jusqu’ici est de voir des vies sauvées, de voir des jeunes qui auraient pu finir en prison ou mourir changer radicalement par l’Evangile ».


Jonel Juste
Miami

 

*Jézabel: Personnage biblique présenté aussi comme un esprit maléfique.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 316 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter