• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti : Le transport en commun urbain, un casse-tête

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le transport en commun urbain en Haïti est un véritable casse-tête, en particulier à Port-au-Prince. De passage à la capitale, la circulation pose de sérieux problèmes à nos compatriotes venus de l’étrange.

« Les voitures, souvent en état de délabrement avancé, sont généralement de taille fort modeste : il faut se plier en deux pour y entrer. Les passagers sont entassés comme des sardines sans compter le manque d’aération », a déploré Micheline, haitiano-américaine, qui a visité le pays début juin.

« Les bagages sont déposés au pied des passagers, les obligeant à des postures ennuyeuses durant tout le long du trajet. S’y ajoutent les bagarres qui explosent ordinairement entre passagers ou entre passagers et chauffeurs pour des questions de place », explique t-elle.

« C’est un véritable supplice de prendre place dans un de ces véhicules de fortune. C'est étroit et on doit se plier en deux pour ne pas se cogner la tête. Bref, la liste des ennuis en rapport avec ces moyens de transport en Haïti est longue », a constaté Guy-Claude, qui réside depuis 2002 à Lynn (Massachussetts).

« Soit ils sont crasseux, soit, ils ont des fauteuils troués, laissant entrevoir leur ferraille et dès fois même la route. On a du souci à se faire pour ses vêtements », déplore t-il.

« Est-ce parce qu’on est un pays pauvre que l’on n’aurait pas droit à un minimum de confort ? », se demande Soraya qui a été voir sa famille au mois d’avril écoulé.

« Depuis quelques années, quelques us ont été mis en circulation. Mais le service est très mal organisé. Le nombre de ces autobus est insuffisant, le parcours est peu connu et il n'existe pas d'arrêt », s’indigne Lubin chauffeur de taxi à Boston.

« Il est temps de songer au renouvellement de notre parc automobile avec la mise en circulation de voitures et de bus modernes comme cela se voit dans les grandes villes américaines. Ceci permettrait d’améliorer le quotidien de beaucoup d’élèves, fonctionnaires, ouvriers etc…en leur garantissant de meilleures conditions de transport », réclame pour sa part un autre chauffeur de taxi sous couvert de l’anonymat.


Frantz Alcéma (USA)
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 326 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter