• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Education : 4 jours de séminaire sur la gestion et la prévention des risques et désastres

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Clôture vendredi dernier d’un séminaire de 4 jours autour du thème : « La communication et la gestion des risques et désastres ». Une initiative de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) en partenariat avec le centre d’enseignement et de recherche en action humanitaire de l’université de Genève (CERAH), le PNUD et la direction de la protection civile (DPC).

 



Près d’une trentaine de professionnels des ONG, des universitaires et de la presse ont pris part à ce séminaire, dont l’objectif était, selon le responsable de la formation permanente de l’UEH Mme Chantal Dumay Légitime, d’outillé ces professionnels de compétences pour qu’ils puissent mieux encadrer et accompagner la population lors des catastrophes.

Mme Légitime a fait savoir qu’au cours de cette formation l’accent a été surtout mis sur la prévention de la gestion des risques et désastres. Aussi cette série de formation visait à donner aux universitaires haïtiens l’opportunité de développer des compétences dans un niveau de master en gestion des risques et désastres, a ajouté Mme Légitime.

L’un des intervenants à ce séminaire, le professeur Ary Régis, a déploré le fait que les campagnes de préventions des désastres n’ont pu être continuées jusqu'à présent. En ce sens il plaide en faveur de l’intégration de la gestion des risques et désastres dans la culture haïtienne.

« Nous invitons les participants à ce séminaire à partager  avec la population ce qu’ils ont appris pendant ces quatre jours en vue d’aider au mieux à la reconstruction du pays », a indiqué Mme Valerie Torin, représentante du CERAH.

Pour sa part le recteur de l’Université d’Etat d’Haïti, Jean Vernet Henri, a fait savoir qu’il était du devoir de l’UEH d’organiser ce séminaire, indispensable à la population haïtienne, afin qu’elle puisse avoir le comportement adéquat en cas de catastrophes.

« C’est un pas franchi, mais d’autres efforts restent à faire pour pouvoir approfondir et comprendre les phénomènes de catastrophes naturelles », a affirmé le recteur de l’UEH.


Roseline Louis Jeune
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 315 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter