• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Delmas : des rues transformées en marché public

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, les marchés publics se forment facilement. Un bon matin, une marchande décide de s’installer dans une rue ou dans le voisinage des maisons résidentielles. Le lendemain, une deuxième. Puis, une troisième. Et la semaine d’après, c’est déjà un nouveau marché qui s’impose dans les parages.

 

En dépit des efforts déployés par le maire Wilson Jeudi pour assainir la commune de Delmas, plusieurs rues transformées en de véritables marchés publics sont encore visibles. Ce qui gêne la circulation des véhicules et le déplacement des riverains, a constaté Haiti Press Network.



Le tronçon de route situé à l’entrée de la rue Maurepas (Delmas 60), est transformé depuis quelque temps en un vrai marché public. Cette route devenue cahoteuse, ravinée, bondée de nids de poule, est quasiment inapte à la circulation tant des véhicules que des piétons.



Utilisée jadis comme voie secondaire pour se rendre soit à Bourdon ou à Pétion-Ville en passant par Morne Lazard, cette route constitue depuis quelques années une véritable entrave à la circulation.


L’état déplorable du tronçon a facilité l’installation des dizaines de marchands et de marchandes, offrant ainsi un spectacle désolant. Des produits de toutes sortes y sont installés, notamment, des légumes, ceux de première nécessité aux objets cosmétiques et de toilette en passant par des appareils électroniques, du charbon de bois, tout ou presque y est.



« J’habite tout prêt. C’est un idéal pour écouler mes produits. Je n’ai pas d’autres alternatives pour survivre avec mes trois filles et mes deux petits-fils dont j’ai la responsabilité depuis la mort de leur père », avoue à HPN, une marchande de produits de première nécessité, installée à la rue Maurepas depuis environ 7 ans. Elle se déplacerait volontiers de cet espace, qu’elle qualifie d’ailleurs de dangereux, « si l’État mettait à notre disposition un marché dans la zone », a-t-elle déclaré.



Le pire, c’est que l’espace de ce marché informel improvisé n’est pas seulement occupé par des marchandises. Des piles d’immondices disputent âprement une bonne partie du tronçon aux différents produits, particulièrement ceux alimentaires, au milieu d’une odeur fétide nuisant sérieusement à la santé des riverains.



« Je sais très bien que j’occupe illégalement cet espace public. Cependant, je n’ai pas encore trouvé un autre endroit approprié pour m’installer », a renchéri un boucher. « C’est avant tout, une question de survie pour moi », a-t-il poursuivi.


Une survie qui est bien souvent chèrement payée lorsqu’on se rappelle les innombrables accidents mortels enregistrés au niveau de ces marchés de rue où vendeurs et acheteurs occupent la chaussée. Le terrible accident enregistré sur la route de Delmas au début du mois de janvier 2012, où périssent plus d’une quarantaine de personnes, est un exemple concret.



L’éventualité de tels accidents existe bel et bien sur le tronçon de la rue Maurepas, tant il est difficile aux automobilistes de manœuvrer dans cette zone.



Face à un tel cas d’irresponsabilité collective, force est de se poser des questions. Où sont les représentants des pouvoirs publics ? Que font-ils pour remédier à de telles situations ? La problématique de l’environnement n’est-elle pas une préoccupation nationale. Ne devrait-elle pas interpeller la conscience de tous les citoyens et de toutes citoyennes ? En particulier, les tenants des pouvoirs publics ?



Parmi les défis auxquels doit faire les nouveaux responsables de l’État haïtien, la question de l’environnement est l’un des plus cruciaux.

Texte et photos : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 462 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter