• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : Une alliance pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène en milieu scolaire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), de concert avec l’UNICEF et la Direction nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA) lanceront officiellement le mardi 20 mars l’Alliance pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène en milieu scolaire, a appris HPN.

Il s’agit d’une coalition de différents acteurs œuvrant dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène en milieu scolaire, notamment le MENFP, le ministère de la Santé publique et de la Population, l’UNICEF, la Direction nationale d’eau potable et d’assainissement, l’UNESCO, l’Organisation mondiale de la santé, l’USAID ainsi que des ONG nationales et internationales.

Née en juillet 2010, l’Alliance EAHMS, appelée à devenir « Alliance nationale pour la santé scolaire », compte appuyer le MENFP en vue de l’aider à jouer pleinement son rôle régalien en matière de santé scolaire.

Un comité technique de pilotage, informe-t-on, a été mis en place depuis août 2011. Suivant les concepteurs du projet, Haïti doit réaliser sa révolution hygiénique qui devrait démarrer à l’école, à l’instar d’autres pays.

Pour le Dr Erold Joseph, directeur de la santé scolaire au MENFP, l’épidémie de choléra qui a frappé Haïti, en octobre 2010, interpelle la communauté haïtienne et les décideurs à réviser leur approche de la santé publique. On ne peut plus, selon lui, continuer à agir en aval face à certaines maladies mais surtout en amont, sur les conditions de vie des populations, sur les causes, autrement dit sur les déterminants de la santé.

Pour sa part, Mme Françoise Gruloos-Ackermans, représentante de l’UNICEF en Haïti, a mis l’accent sur les enseignements tirés de l’épidémie de choléra.

« Le choléra a ouvert les yeux sur les situations dramatiques dans lesquelles les enfants reçoivent l’éducation. Nous devons passer d’une prise de conscience à l’action et faire en sorte que toutes les écoles d’Haïti aient accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Cette alliance est un premier pas auquel l’UNICEF s’associe pleinement », a-t-elle déclaré.

Pour le titulaire du MENFP, M. Réginald Paul, il s’agit d’une dimension fondamentale à prendre en compte dans le processus enseignement-apprentissage. Plusieurs études ont, en effet, révélé qu’un environnement sain et agréable favorise une éducation de qualité. De plus, ajoute-t-il, à l’heure où le ministère finalise le plan opérationnel qui va guider les actions du secteur éducatif au cours des prochaines années, il est nécessaire de tenir compte de ce paramètre qui est un des déterminants de la qualité de l’éducation.

Le ministre Paul invite par ailleurs tous les partenaires, toutes les citoyennes et citoyens à s’impliquer dans cette démarche, porteuse d’espoir pour la nouvelle école haïtienne à construire.

Le lancement de l’Alliance se fera mardi au cours d’un forum prévu au Karibe qui vise à mobiliser les décideurs et acteurs à cette problématique. Il est question également de diffuser le cadre de référence de la santé scolaire, étape préalable à l’élaboration de la politique nationale de la santé scolaire.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 295 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter