• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Monument : Un navire au bord du naufrage à Tabarre 23

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

 

À Tabarre 23, le bateau érigé après le retour d’exil du président Jean Bertrand Aristide en 1994, symbolisant la disparition en mer, de nombreux haïtiens, en fuite massive et illégale vers d’autres pays de la région, se trouve abandonné dans un état de délabrement avancé, constate un reporter de Haiti Press Network.

 

 

Situé à deux pas de la résidence privée de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide et à proximité de la Fondation Aristide, ce bateau semble avoir vraiment besoin d’un matelot pour tenir le gouvernail, aux fins d’éviter son naufrage définitif.

« C’était un beau monument, il y a quelques années. Il représentait non seulement un symbole important, rappelant les nombreux compatriotes en difficulté économique qui ont péri dans les eaux de mer, mais aussi ce monument relevait la beauté du quartier. Malheureusement en Haïti, rares, sont les suivis et les entretiens des choses faites et/ou construites », a opiné un riverain.

Peint en rose saumon, ce navire figé au milieu de la rue, n’a aucun matelot à bord pour le redresser. Cet engin symbolique abandonné, a été officiellement inauguré le 7 avril 1995, par l’ex-chef d’État haïtien, Jean Bertrand Aristide, à l’occasion de la commémoration du 192e anniversaire de la mort en déportation de Toussaint Louverture.

« Ochan pou zetwal libète ki file nan lanmò lanmè. Hommage aux diplomates de la mer », lit-on sur un écriteau inscrit en grande lettre sur une partie du bâtiment, dont les travaux ont été exécutés par le ministère des Travaux publics, Transport, et Communication.

Des pans de mur complètement brisés. Plusieurs autres parties construites en béton armé sont fissurées. Les objets métalliques qui servent de décoration au monument sont abîmés et rouillés. Quoiqu’encore bien tenu par deux lourdes chaînes qui l’accostent, presque rien n’attire plus l’attraction ni l’admiration de la bâtisse.

Seules choses paraissant encore un peu remarquables, les quelques œuvres d’art sculptées en objets métalliques. De jolies sculptures qui, selon les avis de certaines personnes, font partie des plus belles œuvres d’art contemporain haïtien.

Par ailleurs, plusieurs citoyens interrogés sur place par Haiti Press Network, disent avoir souhaité que les autorités concernées prennent les mesures nécessaires et dans l’immédiat pour réhabiliter ce navire symbolique et historique tristement en péril.

 

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 669 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter