• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Société: De l’eau potable jusque dans les milieux ruraux du Sud-Est (Reportage)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

 

Depuis tantôt 7 ans, des régions les plus reculées du département du Sud-Est ont bénéficié de l’eau ‘potable’, grâce à la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa), à l’époque SNEP (service nationale d'Eau Potable) , observe Haïti Press Network.

 

 

Si, au cours des années antérieures, les riverains de différentes localités du département du Sud-Est devraient marcher pendant des heures pour trouver de l’eau (non potable) pour étancher leur soif, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

 

« Autrefois, je devrais marcher pendant près de 60 minutes pour aller chercher de l’eau, dans la zone Poste Pierre-Louis. Sinon, mes enfants et moi étions obligés de boire l’eau de la rivière », explique Rosena, une veuve qui se tenait debout difficilement.

Cette paysanne qui habite dans la zone La Rate (une localité de la section communale Marbiale) s’est réjouie qu’aujourd’hui l’eau, en plus d’être traitée, soit à quelque part de sa maisonnette.

Nadia, la vingtaine, elle aussi n’a pas caché son contentement de ce qu’elle puisse trouver désormais de l’eau potable tout près de sa maison.

« Avant, l’aménagement de ce captage au niveau de la source Domingue, j’avais l’habitude de marcher jusqu'à 60 minutes pour trouver de l’eau pour servir mais maintenant tout a changé car je prends seulement cinq minutes pour arriver ici », dit-elle, d’un air joyeux.

 

La source Domingue se trouve à la 1re section du Bas Cap-Rouge de la commune de Jacmel.

 

Même cas de figure pour les résidents de la section communale de Lavanneau, toujours à Jacmel, dans le Sud-Est.

 

« Aujourd’hui, l’eau potable est arrivé à destination grâce à la Dinepa. Les riverains ne consomment plus de l’eau de la rivière. Ils n’ont plus besoin de marcher durant des heures pour s’en quérir de l’eau », confie Jean Marie Saint Louis Junior, un des membres du Conseil d’administration de la section communale.

 

Selon l’élu local, l’eau ne coulait pas dans les robinets de sa zone depuis plus de 20 ans, jusqu’au lancement en 2005 du projet « eau potable et assainissement dans le milieu rural du département du Sud-Est ».

 

Ce projet exécuté par la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement contribuera aux changements des conditions de vie de la population jacmélienne, repartie à travers plusieurs localités.

 

Selon les responsables de la Dinepa, 70 000 personnes de 137 localités du Sud-Est ont bénéficié de ce projet, dont l’objectif visait à contribuer à l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement de base en milieu rural dans ce département.

 

Des systèmes d’alimentation en eau potable, des captages et réservoirs ont été construits ainsi que des forages ont également été réhabilités dans plusieurs endroits de la zone d’exécution du projet.

 

 

Texte et Photos: Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter :  @hpnhaiti / @sfdorcilus

 

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 246 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter