• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Martissant: La Place Nemours Jean-Baptiste inaugurée

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 16
MauvaisTrès bien 

 

La mairie de Port-au-Prince a inauguré jeudi, en collaboration avec les mairies de Paris et de Montréal la place publique de Martissant en présence de plusieurs personnalités, notamment le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), David Bazile et une représentante de la Ville de Paris, Mme Mathilde Chaboche, a constaté Haïti Press Network.

 

 

Au cours de cette cérémonie inaugurale, la mairesse de Port-au-Prince, Mme Marie Josèphe René, a assuré les jeunes de Martissant et des zones avoisinantes qu’ils pourront se détendre en toute tranquillité et a profité de l’occasion pour annoncer d’autres programmes sociaux en perspectives.

« Cette place publique va avoir la supervision en permanence de trois agents de la mairie de Port-au-Prince », a précisé la première citoyenne de la Ville, indiquant au passage que le projet financé pour un montant de 70 000 dollars américains avait duré six mois.

« Ce petit coin est une pierre qui s’ajoute à notre grande mission d’assainissement et d’embellissement de la capitale », a souligné Marie Josèphe René.

De son côté, une chargée de mission en Haïti auprès de la Ville de Montréal, également responsable du programme de coopération municipale Haïti-Canada (PCM), a indiqué que le PCM aide cinq villes haïtiennes dont Port-au-Prince, Léogâne et Petit-Goâve. Se disant fière et heureuse de participer à la cérémonie, elle a signalé que la ville de Montréal a manifesté son intention de continuer à aider Haïti.

Pour sa part, Kensley Mallebranche, membre du comité de quartier de  Martissant, a fait savoir que c’est un grand privilège pour les jeunes de Martissant qui, selon lui, auront l’opportunité de se divertir dans la paix à n’importe quel moment.

« Nous appelons cette place Nemours Jean-Baptiste parce que ce dernier a été l’un des musiciens qui tenait à ce que Martissant devienne un quartier que l’on peut visiter sans aucune inquiétude », a expliqué Kensley Mallebranche.

Par ailleurs, M. Mallebranche a rappelé aux autorités locales, particulièrement la mairie de Port-au-Prince que Martissant n’a pas besoin seulement une place publique, mais aussi une école professionnelle et un centre de santé.

 

Texte et photo : Mackendy Emmanuel Alexis

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 172 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter