• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Insécurité : Des morts à Martissant

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Les habitants du quartier de Martissant, notamment ceux de Grand-ravine et de la 2e et 3e Avenue Bolosse, appellent la police à faire une intervention urgente dans ces zones où le climat de l’insécurité remonte d’un cran depuis la semaine dernière. Ce matin encore, des rafales d’armes automatiques ont été entendues à Martissant, d’après les témoignages d’un résident.

 

 

 

Pas moins de trois personnes ont été brutalement tuées dans la zone située entre 2e et 3e Avenue Bolosse, le vendredi 15 mars dernier, par des individus lourdement armés, issus d’un groupe de gangs dénommé : « Base Pilate », lesquels fonctionnent depuis quelque temps en toute impunité dans cette zone.

Selon ce qu’ont rapporté des riverains, les victimes qui vaquaient tranquillement à leurs activités quotidiennes, seraient des passants qui venaient de la localité de Grand-ravine, à deux pas des Avenues Bolosse.

En revanche, des bandits du quartier de Grand-ravine (Martissant), ont fait une descente des lieux le samedi 16 mars à la « Base Pilate » et ont tiré à bout portant sur des gens. Bilan: un mort sur place et de nombreux blessés qui ont été transportés à l'hôpital par une ambulance, rapporte un confrère.

Après avoir connu une période de répit, Martissant semble avoir de nouveau fait face à de sérieux problèmes d'insécurité. La semaine dernière, sans mobile apparent, des individus armés ont abattu de sang froid en plein jour, un jeune homme qui faisait du taxi-moto dans les parages de l'église Sainte-Bernadette (Martissant).

Joint au téléphone par Haiti Press Network à cette fin, le responsable du commissariat de Port-au-Prince, le commissaire Mario Aubergiste a indiqué que la PNH est au courant d'un conflit ouvert entre deux gangs rivaux à Martissant. Ce qui provoque, a-t-il affirmé, ces infractions dans ce quartier populeux.

N'étant pas en mesure de préciser le nombre de morts enregistrés dans le cadre de ce conflit durant le week-end, le commissaire Aubergiste a informé que la police est en train de diligenter une enquête à cet effet afin de déterminer les motifs qui sont à la base de ce conflit qui continue de faire des morts dans le camp de la population.

 

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 592 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter