• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Femme-Santé : Vers une prise en charge holistique de la santé de la femme haïtienne

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

A l’occasion de la journée internationale d’Action pour la  Santé de la femme ce 28 mai, le ministère de la santé publique et de la population (MSPP) a organisé  un atelier de travail visant à aboutir  à la prise en charge holistique (globale) de la santé de la femme haïtienne, a constaté Haïti Press Network.

 

Plusieurs thèmes tels que : l’initiative du bien être des femmes et de leur famille ; femme, fertilité, contrôle ; équité de genre et accès universel aux soins, ont été débattus lors de cet atelier visant un meilleur accompagnement des femmes.

Cet atelier se réalise dans l’objectif de renforcer les mesures visant l’amélioration de la santé de la femme à travers notamment, la réduction de la mortalité maternelle et la réduction des barrières d’accès aux soins, a fait savoir le responsable de la direction de Santé et de la Famille (DSF), M. Frantz Montès.

Docteur Montès a évoqué, entres autres mesures, la mise en place d’une stratégie de proximité avec la distribution des intrants porte à porte et l’implantation des Soins Néonatals d’Urgence de Base (SONUB) pour réduire la réduction des risques de mortalités materno-infantiles .

Haïti détient le taux de mortalités maternelles le plus élevé dans la région, soit 630 décès pour 100.000 naissants.

D’un autre coté, le responsable le du DSF, a indiqué que l’avortement est responsable de 30% des cas de ces mortalités maternelles en Haïti. 7 femmes sur 100 affirment avoir eu un avortement, a ajouté M. Montès appelant les différents secteurs de la société civile à collaborer en vue de produire des réflexions sur la loi pénale traitant l’avortement.

La Journée d’action pour la santé des femmes a été créée au Costa Rica lors de la cinquième Rencontre internationale sur la santé des femmes en 1987.

Après 8 ans de campagne pour combattre la mortalité et la morbidité maternelles, les femmes ont estimé qu’il fallait recentrer la campagne autour du phénomène de privatisation dans un contexte néolibéral. C’est pour cette raison que la Journée internationale d’action de 1997 aura pour cible les problèmes d’accès à des services de santé de qualité, accès considéré comme un droit des femmes, a-t-on lu sur le site de journée-mondiale.com

 

Photo: UNDP

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 293 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter