• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Sinistrés : 22 % des déplacés vivant dans les camps sont vulnérables aux risques d’inondations

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Selon un dernier rapport acheminé jeudi à la salle de rédaction de Haïti Press Network, le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations-Unies (OCHA),  a indiqué que 320 051 personnes soit 166 158 femmes et 153 893 vivent encore dans 385 camps. Dans 86 camps, 22% de la population sont particulièrement vulnérables aux risques hydrométéorologiques, notamment inondation et glissement de terrain.

 

Dans le cadre des besoins critiques identifiés, l’OCHA croit qu’il est nécessaire de continuer avec les efforts d’accompagnements, soient de fournir des abris provisoires, de subventionner la location des maisons, de mettre à la disposition des déplacés des moyens de subsistances, et des travaux de mitigation dans les camps.

L’OCHA attire également l’attention sur un nombre considérable de personnes vivant dans les camps, soient 73 000 qui sont sous menaces d’évictions forcées.

Les personnes déplacées dans les camps réclament une attention particulière face aux risques d’abus et de violences basés sur le genre et d’éviction, rapporte l’OCHA.

L’OCHA craint qu’à la fin de 2013, 230 000 personnes pourraient vivre encore dans les camps.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 244 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter