Haïti-Éducation : L’ouverture officielle du championnat national de lecture, Frankétienne le parrain

Mardi, 02 Juillet 2013 18:14 AL/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

À l’école Jean-Marie Guilloux, a eu lieu ce mardi 2 juillet, une grande cérémonie marquant le lancement officiel de la première édition du championnat national de lecture, lancé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

 

 

Dix mille (10 000) élèves de la 2e à la 5e année fondamentale, répartis dans une centaine d’établissements scolaires publics et non publics à travers le territoire seront touchés par cette initiative.

Une grande première dans les annales du ministère. Il s’agit en effet de permettre aux élèves de la 2ème à la 5ème année fondamentale de se plonger dans une ambiance d’apprentissage extra-scolaire pendant les vacances. Ce, dans un contexte ludique, pédagogique et de concurrence, en vue d’éviter la déperdition des compétences en lecture durant la période estivale.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Vanneur Pierre, le directeur général adjoint du ministère, M. Ecclésiaste Télémaque, le directeur départemental de l’Ouest, Yvalan Espérance, le directeur adjoint de l’Enseignement fondamental, M. Jean-Baptiste Pierre, l’éminent écrivain haïtien de renommé international, M. Frankétienne et des représentants d’institutions partenaires du MENFP, notamment la Banque interaméricaine de développement (BID), l’USAID et l’UNICEF.

Tous les intervenants, y compris le ministre Vanneur Pierre, l’artiste et homme de lettres, Frankétienne, le directeur Yvalan Espérance et un partenaire du Menfp, ont mis l’accent sur l’importance et la portée positive de cette démarche qui n’entend que renforcer les capacités intellectuelles et cognitives des jeunes qui constituent, pour répéter Frankétienne, la semence de l’avenir.

D’après le ministre Vanneur Pierre qui dit avoir relevé un déficit de lecture énorme au niveau des élèves du fondamental notamment, lire est fondamental pour l’accès véritable aux savoirs. La lecture pour lui, a une importance significative, dans la mesure où elle favorise l’accès à la connaissance et la maîtrise d’un ensemble de compétences essentielles pour la formation du citoyen de demain.

« Seule l’éducation nous permettra de construire les vrais ponts et les vraies passerelles qui nous facilitent la traversée. J’accompagne le ministre et le ministère dans ce projet de lecture analytique, fonctionnelle et pluridimensionnelle », a déclaré pour sa part, Frankétienne au cours de son intervention de laquelle il a mis un accent particulier sur la crise planétaire qui menace le monde et les faux pas de l’occident dans le devenir d’Haïti.

Portant des précisions sur le contenu et l’organisation du championnat, Mme Josette Théogène Gaboton, l’une des membres du comité organisateur, a indiqué que les séries des demi-finales et la finale auront lieu à Port-au-Prince, après avoir réalisé les tours préliminaire de façon interdépartementale.

Et la culture était de partie

Déroulée dans une atmosphère discursive et de convivialité, la cérémonie a été surtout marquée par une partie culturelle qui a mis en évidence, des enfants dans une chorégraphie de chant et de danse, la comédienne Paula Clermont Péan dans un conte magistralement raconté aux enfants présents dans l’assistance.

Évidemment, il faut le dire, le clou de cette partie culturelle a été l’œuvre du petit Cliford Dumé (10 ans) et de la petite Déborah Henristal (10 ans), gagnante du splendide concours dénommé : « Soleil d’été » de la Télé Soleil qui ont, de façon sublime, épaté l’assistance avec leur jolie voix.

Rappelons que les objectifs poursuivis par cette initiative parrainée par les écrivains Frankétienne et Yanick Lahens, consistent à motiver les élèves à apprendre à lire et leur insuffler l’intérêt et le plaisir de la lecture ; créer une dynamique autour de la lecture à l’échelle nationale afin de valoriser cet apprentissage dans les communautés ; maintenir les compétences en lecture des élèves admis en 2ème, 3ème, 4ème et 5ème année fondamentale.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.