• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-Société : Pour une politique publique d’intégration des jeunes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

À l’occasion de la commémoration de la 15e année de la Journée internationale de la jeunesse, le 12 août, l’organisation haïtienne : Dynamique des jeunes pour l’espoir d’Haïti a plaidé pour une politique d’intégration des jeunes.

 

Cette organisation, basée à Port-au-Prince (capitale d’Haïti), travaille depuis deux ans avec des jeunes, entre autres, en vue de leur pleine émancipation. Elle encadre ces jeunes, considérés comme l’avenir du pays, dans le domaine éducatif surtout.

Conscient de la situation socio-économique [précaire] dans laquelle évolue une grande partie de la jeunesse haïtienne, qui représente pourtant 60% de la population, le comité directeur de Dynamique des jeunes pour l’espoir d’Haïti (DJEHA) a appelé les autorités gouvernementales à mettre en place une politique d’intégration des jeunes.

« On ne peut pas prendre des décisions pour les jeunes sans leur implication dans la démarche. Ce sont eux qui connaissent leur besoin […]. Il faut que les jeunes puissent participer dans les débats publics sur leur avenir » a déclaré à la presse Wilney Taris, coordonnateur général de DJEHA.

Wilney Taris a déploré que, depuis le gouvernement de transition, les autorités qui se gouvernementales sont succédées au pouvoir n’ont rien fait pour permettre aux jeunes de se mettre au service du pays, malgré leur capacité académique.

Toutefois, il a dénoncé le système de l’enseignement supérieur haïtien, qui, a-t-il dit doit être réformé.

« Il faut une réforme au sein de l’Université de l’État, qui peut recevoir seulement 5% des élèves qui terminent leur étude classique chaque année. Aussi, l’État doit avoir un œil sur la qualité de l’enseignement dans les Universités privées  », a insisté Taris, qui a profité pour demander aux jeunes du pays de prendre leur avenir en main.

La Journée internationale est célébrée cette année sur le thème : « Jeune et Santé mentale », en raison du fait que 20% des jeunes sont atteints de troubles mentaux dans le monde, selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies.

Toujours selon l’ONU, les troubles mentaux risquent de se manifester le plus lors du passage de l’enfance à l’âge adulte.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 226 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter