• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le Brésil envisage de retirer son contingent de la Minustah

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Celso Amorim, le nouveau ministre de la Défense brésilienne, envisage un retrait des Casques bleus brésiliens en Haïti. A peine entré en fonction, M. Amorim estime que "la mission des soldats brésiliens touche à sa fin", selon RFI.


Ancien ministre des Affaires étrangères qui avait convaincu le président Lula de participer à la mission onusienne, Celso Amorim est d’avis maintenant d’un changement de stratégie.

"La mission des Brésiliens touche à sa fin avec le développement de la démocratie et la croissance économique en hausse dans le pays", a-t-il indiqué.

Dans le pays depuis 2004 après le départ de Jean-Bertrand Aristide, les soldats brésiliens ont le plus fort contingent des Casques bleus en Haïti.

Sur les 18 pays qui ont envoyés des militaires dans la force onusienne, le Brésil compte 1280 soldats sur les 7803.



Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 355 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter