• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-séisme : 2 ans plus tard, les faits marquants de la journée du 12 janvier 2012

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Plusieurs activités ont marqué la commémoration du deuxième anniversaire du tremblement de terre du 12 janvier 2010 ayant fait plus de 200.000 morts. Une cérémonie officielle à la place Saint Christophe, l’inauguration du campus universitaire Henry Christophe, réunion de prière dans les différentes églises sont les faits les plus marquants de cette journée de recueillement.



Du coté du gouvernement, c’est la cérémonie d’inauguration de l’Université Henry Christophe, dans le nord, qui a lancé cette journée du 12 janvier 2012. Le président de la république, M. Michel Martelly  et son homologue dominicain, Leonel Fernandez, ont fait le déplacement à Limonade pour la remise à Haïti du campus universitaire entièrement financé par la république voisine.

Une messe œcuménique s’est tenue dans l’après midi à la place Saint Christophe, au nord de Port-au-Prince, où ont été inhumées les milliers de victimes du tremblement de terre. Les représentants des différentes confessions religieuses reconnues en Haïti, le chef de l’Etat, des officiels du gouvernement, ainsi que des membres de la communauté internationale ont pris part à cette cérémonie religieuse.

 

A Port-au-Prince, les églises chrétiennes n’ont pas chômé, des réunions de prière ont attiré la grande foule. Durant toute la journée, la plupart des assemblées chrétiennes de la capitale ont ouvert leurs portes à  des milliers d'Haïtiens, qui comme au lendemain du séisme se sont réfuigiés dans la prière.


Dans les églises, comme dans plusieurs lieux publics, ils étaient venus remercier Dieu de leur avoir sauvé la vie le 12 janvier 2010. C’était aussi l’occasion de demander au Seigneur sa protection dans l’éventualité d’une nouvelle catastrophe.

“Nous organisons cette activité comme un signe de remerciement à Dieu, et nous invitons les fidèles à se rapprocher de Dieu, la seule façon pour eux de trouver protection”, selon le pasteur Emile Merisier, l’un des organisateur d’une journée de prier tenue à la rue panaméricaine, Pétion-ville.

Des personnes ont lancé des ballons dans les airs, en observant une minute de silence à 4 heures 53, l’heure où avaient été ressenties les premières secousses. Juste pour saluer la mémoire des milliers d’âmes qui ont péri en ce jour inoubliable.

 

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  


 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 322 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter