Haïti-Crise : Pour ou contre Fritz Jean, les positions se durcissent au sénat

Lundi, 29 Février 2016 18:38 GA/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

Plus de 72 heures après la nomination de Fritz Jean comme Premier ministre, les positions n’ont pas changé au sénat de la République.  Sénateurs des blocs majoritaires et minoritaires sont divisés sur le choix effectué par Jocelerme Privert. La majorité qui approuve cette nomination attend que Fritz Jean vienne faire la déclaration de sa politique générale, au parlement. Totalement en désaccord, la minorité invite le chef d’Etat provisoire à faire un autre choix.

 

'’Fritz Jean n’a aucune chance de voir la déclaration de sa politique générale ratifiée’’, a déclaré le sénateur Onondieu Louis, membre du bloc minoritaire, composé de 9 sénateurs.
Sans équivoque, l’élu du Nord-ouest, Onondieu Louis,  appelle le chef de l’Etat à faire retrait de Fritz Jean.

L’élu du Nord-est, le sénateur Jacques Sauveur Jean qui a longtemps côtoyé Fritz Jean, estime que celui-ci a la compétence que requiert le poste de premier ministre.
Empruntant une figure imagée, l’ex-chanteur présente le choix de Fritz Jean tel qu’effectué par M. Privert comme un diamant présenté dans une enveloppe sale.

Alors qu’il fait partie du groupe majoritaire qui est plutôt favorable au choix de Fritz Jean, la position du sénateur Francisco De la Cruz est peu claire.

L’élu du plateau central  croit qu’il revient à M. Jean de dégager une majorité tant au niveau du Sénat qu’au niveau de la chambre basse.

Aucun des deux blocs dans les deux chambres, majoritaire ou minoritaire,  ne dispose d’une majorité absolue  pour ratifier la déclaration de la politique générale du premier ministre.