Le Ministre de la Santé Publique et de la Population (MSPP), Alex Larsen et le Directeur général du MSPP, Dr Lauré Adrien accompagnés de quelques hauts cadres du MSPP ont fait le point sur la montée des cas de fièvre, de grippe ainsi que de nouveaux cas positifs au coronavirus dans le pays, en conférence de presse donnée, ce jeudi 6 janvier 2022.

 

Les dirigeants du MSPP affirment noter qu’Haïti fait face à une grippe saisonnière mais attendent les résultats des spécimens en cours d’analyse dans des laboratoires partenaires avant de confirmer s’il y a ou pas un nouveau variant du coronavirus dans le pays.

 

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) dit continuer à demander à la population de pratiquer les gestes barrières (Porter toujours son masque, se laver les mains régulièrement et garder la distanciation sociale) et de se faire vacciner pour combattre le coronavirus.

 

 

Fièvre, toux, courbature et maux de tête, dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et dans certaines villes de province, nombreux sont les citoyens à se plaindre de telles pathologies. Une situation qui coïncide avec une éventuelle arrivée du variant Omicron, du Covid-19, dont la présence est déjà confirmée en territoire dominicain.

 

Dans plusieurs quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans des villes de provinces, les gens souffrent de maux de tête, de courbatures, de grippe et de fièvre des symptômes qui s’apparentent au Covid-19.

 

Des maux qui les empêchent de vaquer à leurs activités puisque les personnes touchées sont obligées, dans la plupart des cas, de rester à la maison, clouées dans leurs lits.

 

« J’ai été malade pendant environ deux semaines, j’ai tellement souffert que je pensais que j’allais mourir et j’ai cru que j’avais le Covid-19 mais j’ai eu peur de faire le test », témoigne Valérie.

 

« Après environ une semaine j’ai commencé à ne plus sentir, de façon continue, ces douleurs, mais j’avais toujours une fièvre qui me taquinait de temps en temps », ajoute notre interlocutrice, ajoutant plus de deux semaines après, elle n’est pas complètement rétablie.

 

Son compagnon, David, est lui frappé. Depuis samedi, je souffre de maux de tête et j’ai de la fièvre. Il a fallu que je sois touché pour comprendre la douleur de ceux qui ont été frappés par cette flambée de fièvre constatée dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

 

En effet, des riverains de plusieurs quartiers dont Delmas, Nazon, Pétion-Ville, Centre-Ville et Solino, se plaignent de ces maux mais personne n’est en mesure de préciser la nature de cette fièvre constatée depuis plusieurs semaines.

 

On n’a pas encore rapporté de cas de décès, mais le virus se propage rapidement selon notre constat. Les personnes frappées consomment beaucoup de thé à base d’Assorossi, de gingembre et de Canel. Elles affirment aussi qu’elles consomment beaucoup de vitamine C.

 

On attend des autorités sanitaires qu’elles prennent des dispositions de manière à préciser de quoi il s’agit d’autant que, compte tenu de la présence confirmée du variant Omicron du Covid-19 en République Dominicaine, il ne serait pas étonnant qu’il soit aussi présent sur le territoire d’Haïti, comme l’a récemment déclaré le docteur Jean William Pap dont les propos ont été rapportés par l’agence espagnol Efe.

 

 

 

L’expert dominicain Marcos Espinal, directeur du département des maladies transmissibles et de l’analyse de la santé de l’OPS, à Washington, est presque certain que le variant Omicron du Covid-19 est présent dans le pays. Il recommande aux autorités dominicaines d’accélérer la vaccination et la surveillance de l’utilisation des masques.

 

Il affirme que le Variant ómicron du Covid-19 provoquera une nouvelle vague du virus en République dominicaine.  « Vacciner, vacciner, vacciner », a-t-il préconisé, rappelant que cette nouvelle forme du virus semble être beaucoup plus contagieuse que les précédentes, comme l’indiquent les données qui sont observées.

Dans le même temps, poursuit-il, ce nouveau variant semble générer une maladie légère et modérée chez les personnes vaccinées avec deux doses plus le rappel, ce qui n’est pas le cas chez les non vaccinés. »

« Il est presque certain que ce variant circule déjà (en République Dominicaine, NDLR), car les systèmes de surveillance ne sont pas parfaits pour dire qu’elle ne circule pas et que ce n’est qu’une question de temps et même si elle n’est jamais identifiée, nous ne pouvons jamais dire avec certitude qu’il n’a pas circulé dans tel ou tel pays », a-t-il déclaré.

 

L’important, dit-il, c’est que les gens se fassent vacciner et que cette vaccination soit complétée par l’utilisation de masques principalement dans les endroits fermés. Il faut aussi, dit-il, éviter les foules et célébrer en famille pendant les vacances. Ignorer l’une de ces mesures peut être très dangereux, souligne le spécialiste.

 

 

Dans le dernier rapport, le nombre 640 émis hier dimanche par la Direction générale de l’épidémiologie n’a signalé aucun décès dû au Covid-19, de sorte que les chiffres restent à 4 223 décès. Il y a actuellement 244 patients hospitalisés.

Confrontés à une inquiétante cinquième vague de Covid-19 alimentée par le variant Omicron, les États-Unis ont enregistré un record de plus d\'un million de cas lundi. La cinquième vague de Covid-19 frappe de plein fouet les États-Unis. Le pays a enregistré, lundi 3 janvier, un record mondial de 1 080 211 nouveaux cas, selon le bilan de l\'Université Johns Hopkins.

 

Le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, avait déclaré dimanche que la hausse du nombre de cas de Covid-19 aux États-Unis suivait une courbe \"presque verticale\".

 

Omicron est désormais le variant dominant aux États-Unis et représentait environ 59 % des nouveaux cas sur la semaine qui s\'est achevée au 25 décembre, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Anthony Fauci a dit espérer que la vague actuelle atteindrait son pic \"après quelques semaines\" avant de s\'inverser, comme cela s\'est passé en Afrique du Sud.

 

Les taux de décès et d\'hospitalisation aux États-Unis ont été beaucoup plus faibles ces dernières semaines que lors des précédentes poussées de Covid-19. Le nombre de décès enregistrés a diminué de 10 % d\'une semaine sur l\'autre avec 9 382 morts ces sept derniers jours.

 

Le pays a enregistré 3,4 millions de cas ces sept derniers jours, soit une moyenne de 486 000 par jour avec un pic le 3 janvier, selon les données de l\'Université Johns Hopkins. Le record enregistré par les États-Unis lors des précédentes vagues était de 258 000 cas quotidiens, sur la semaine entre le 5 et le 11 janvier 2021.

 

HPN

Source : France 24

 
 
Dans une interview accordée à l\'agence Efe et repris par le journal dominicain Listin Diario dans son édition du mardi 28 décembre, le directeur général du MSPP, le docteur Lauré Adrien a indiqué que l\'arrivée du variant Ómicron dans le pays est plus que probable.
 
\"Nous avons appris que les autorités dominicaines ont révélé la présence du variant Ómicron sur leur territoire, ce qui signifie logiquement que son arrivée ici est plus que probable et peut-être plus tôt qu\'on ne l\'imagine\", a-t-il déclaré.
 
Il affirme que depuis l\'annonce de l\'apparition du variant Ómicron, le Laboratoire national a sélectionné des échantillons pour le séquençage dans l\'un des laboratoires de référence de l\'Organisation panaméricaine de la santé.
 
Jusqu\'ici, dit-il, il n\'y a eu aucun résultat confirmant l\'existence du variant Ómicron dans les échantillons soumis. La Direction de l\'épidémiologie surveille régulièrement les tendances\", a-t-il déclaré.
 
Il rappelle que ce variant ne semble pas être plus mortel que le variant Delta, mais par contre, il est plus contagieux et, de ce fait, plus susceptible de se transmettre
 
 
Voila pourquoi, les mesures de précaution méritent d\'être respectées de manière plus stricte, entre autres, le port du masque, le lavage régulier des mains et le fait d\'éviter les foules.
 
Jusqu\'au 14 décembre dernier, Haïti a signalé 25 917 cas confirmés de covid-19, 4 844 personnes hospitalisées, 765 décès, 22 666 personnes traitées et 149 088 tests effectués.
 
La majorité de la population haïtienne a rejeté la vaccination. Seulement 72 102 personnes ont été vaccinées depuis le début de la pandémie, selon les chiffres rapportés par les autorités sanitaires le 17 décembre.
 
Parmi ces personnes, 341 ont été inoculées avec la dose unique de Johnson & Johnson et 71 761 autres avec les deux doses de Moderna. 
 
De plus, 122 239 personnes ont déjà reçu la première injection de ce composé.
 
 

C’est-ce qu’a révélé un rapport conjoint de la Banque mondiale, l’UNESCO et l’UNICEF en provenance de Washington, en date du lundi 6 décembre 2021, acheminé à la rédaction de HPN. Ce rapport expose également l\\\'ampleur de la crise de l\\\'éducation dans le monde. 

Lire la suite...

Plus d'articles...