De perspectives économiques sombres pour Haïti en 2022, selon l’économiste Thomas Lalime

Economie
Typographie

 

Le pays vit des moments chaotiques à tous égards et les indicateurs macro-économiques sont au rouge de l’avis de divers experts consultés par la rédaction  en cette fin d’année 2021.

Les trois (3) premiers mois de l\'année fiscal 2021-2022 ne sont guère rassurants, a précisé l’économiste Thomas Lalime dans une communication publique postée sur son compte twitter, ce mardi 28 décembre 2021.

« La dépression économique se précise. Le PIB réel a connu une baisse de -1,8 % en 2021 après celles de -3,3% en 2020 et de -1,7 % en 2019. Il est passé de 625.6 à 614.3 milliards de gourdes constantes », constate-t-il.

En ce qui a trait à l’inflation, l’économiste fait parler les chiffres. En effet, selon Lalime, les prix de la banane et du pois ont cru, en moyenne annuelle, de 25.6% et de 20.6% en octobre 2021. Les prix du citron étaient en hausse de 31.0% versus 23.3% pour le sucre. Se nourrir coûte cher en Haïti, même pour les bébés puisque le prix du lait en poudre a augmenté de 21.4%, a-t-il fait savoir.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .