Plus de 62% des étudiants étrangers en République Dominicaine sont de nationalité haïtienne

Economie
Typographie

 

Une enquête réalisée en 2018 par la Banque Centrale de la République Dominicaine a démontré que les étudiants de nationalité étrangère apportent beaucoup de devises à l’économie dominicaine. De manière générale, ces étudiants dont 62.1% étaient de nationalité haïtienne, ont dépensé durant cette année-là, pas moins de 94.2 millions de dollars US.

 

Selon la Banque Centrale du pays voisin, les étudiants étrangers constituent une importante source de devises pour l’économie dominicaine. En 2018, ils ont en tout dépensé plus de plus de 94.2 millions de dollars US en biens et services mais également pour financer leurs études.

 

Le rapport souligne qu’en moyenne, les étudiants dépensent 990.8 de dollars par mois, repartis en 273.90 dollars en dépenses académiques et 716.90 en frais de subsistance. Les étudiants de sexe féminin dépensent un peu plus (1034.80 USD) que ceux de l’autre sexe (948.40 USD), cela est du en particulier au choix de carrière des jeunes filles et des dépenses supplémentaires de manière plus fréquente que les hommes.

 

La banque centrale dominicaine a aussi relevé que la plupart des dépenses proviennent des pays d’origine des jeunes étudiants. En effet, 69.5% d’entre eux affirment recevoir, de leurs proches, des fonds nécessaires au financement de leurs études, 6.7% sont financés par leurs gouvernements et 8.4% bénéficient d’un financement d’une organisation.

 

Seuls 11.5% ont déclaré avoir trouvé un emploi pour financer leurs études en République Dominicaine. Les 3.9% restants ont déclaré d’autres sources de revenus.

 

La Banque Centrale Dominicaine note également que plus de la moitié (54.2%) des dépenses des étudiants étrangers dont d’ordre académique. Les étudiants consacrent également 10.5% de leurs dépenses en matériels d’études, 9.3% pour le transport, 5% pour l’électricité, 4.8% pour les services de communication, 3.6% pour des travaux domestiques, 3.5% pour la santé et 8.4% pour les loisirs.

 

Les étudiants étrangers qui fréquentent l’Unibe ont une dépense mensuelle moyenne de 2.8 millions de dollars US. Ceux de l’UNPHU 1.8 million, ceux de l’UCE 1.3, ceux de l’Intec 1.2 et ceux de l’UASD 1.03 million de dollars américains.

 

Le rapport souligne que des étudiants d’autres universités dont l’UCADE, l’UCNE, l’UFHEC et l’UTE ont des dépenses plus élevées que ceux de l’UASD mais ces dépenses ne sont pas forcément des dépenses académiques.

 

Les étudiants qui fréquentent la PUCMM de Santiago ont des dépenses de 1000 USD, ceux du campus de Santo Domingo dépensent en moyenne 933 USD. Pour l’Apec, les étudiants dépensent en moyenne 950 USD, ceux de l’Utesa de Puerto Plata (735 USD), ceux de l’Utesa de Santiago (704 USD) alors que les qui fréquentent les autres universités dépensent environ 670 UDS.

 

Sur un échantillon de 2300 étudiants étrangers, 20.7% étaient des américains, 4.3% des vénézuéliens 3.1% des colombiens et 62.1% des ressortissants haïtiens.

 

Ces étudiants optent pour la plupart, pour la médecine (29.3%), la gestion des affaires (9.2%), l’odontologie (7.7%), le génie civil (6.7%), le droit (4.2%). Viennent ensuite, les sciences infirmières, le commerce international, l’agronomie et la comptabilité.

 

HPN

 

Texte traduit de l’article du journal dominicain Lintin Diario dont l’original peut être consulté à partir du lien suivant

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .