Haïti-corruption-Affaire Boulos Vs ULCC : Le juge Bernard Sainvil se déporte de l’affaire

Le Judiciaire
Typographie

 

 

Le tribunal des référés devrait statuer, ce mercredi, sur le dossier opposant l’homme d’affaire Pierre Réginald Boulos, représentant de la Real Business Investment (RBI), et l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), mais le juge en charge du dossier s’est déporté, avons-nous appris.

 

« Attendu que le magistrat lorsqu’il fait la distribution de la justice doit être au-dessus de tous soupçons. Attendu que pour des raisons de convenances personnelles, il y a lieu pour le juge des référés de se déporter de la connaissance de telle affaire » a justifié le juge Bernard Sainvil dans sa décision.

 

Me Samuel Madistin, avocat de l’homme d'affaires Pierre Réginald Boulos, représentant de la RBI, dit n’avoir aucune objection de la décision du juge du tribunal des référés Bernard Sainvil. Toutefois, il se montre très sceptique pour l’aboutissement de l’affaire en raison notamment du dysfonctionnement des activités du tribunal.

 

Les avocats de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) estiment que le déport du juge Bernard Sainvil est une bonne décision soulignant les divers critiques dont fait l’objet de ce dernier dans le cadre du dossier.  Me Josué Sigué, l’un des avocats de l’ULCC, dit souhaiter que le doyen du tribunal fasse le nécessaire pour désigner un autre juge je cite impartial pour entendre l’affaire.

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .