Haïti-USA : Le gouvernement du PM Ariel Henry supporté par les USA, décrié par la société civile et la classe politique

Politique
Typographie

 

 

Le Premier Ministre nommé Ariel Henry a procédé lundi à la nomination de son cabinet ministériel, a appris HPN. La composition du gouvernement avec dix-huit portefeuilles ministériels a été applaudie par l’Ambassade américaine à Port-au-Prince, mais décrié par la majorité de la classe politique haïtienne.

 

« Nous applaudissons l'inclusion de la société civile dans le cabinet ministériel d'Haïti en tant qu’une voix importante de la société haïtienne. La société civile joue un rôle important dans le renforcement de la démocratie haïtienne et des institutions démocratiques », écrit l’ambassade dans un tweet le mardi 20 juillet 2021.

 

La Commission de la Société Civile constituée en vue de rechercher une solution haïtienne à la crise que connaît le pays n’a pas tardé à réagir. « La commission de la société civile n’a rien à voir avec la formation de ce gouvernement qui n’est le fruit d’un consensus entre les acteurs regroupés pour trouver une solution à la crise. Les individus membres de ce cabinet y sont en leurs noms propres et ne représentent pas la société civile haïtienne », précise la commission.

 

L’ancien Sénateur du Nord-Est, Jean-Baptiste Bien-Aimé voit dans l’installation du cabinet ministériel du Premier Ministre Ariel Henry la continuité du plan dictatorial de Jovenel Moise. Selon lui, Ariel Henry aurait été proposé par Michel Martelly.

 

 L’ancien Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique et dirigeant de la structure INIFOS, Paul Denis d'INFOS dit non au Gouvernement d’Ariel Henry. Pour lui, Ariel Henry a raté une opportunité de créer l’entente nécessaire entre les forces vives pour mettre le pays sur les rails. Paul Denis prédit déjà l’échec du nouveau Premier Ministre et de son Gouvernement.

 

La présidente de la Fusion Edmonde Beauzile qualifie de PHTK plus le Gouvernement d’Ariel Henry qui selon elle est voué à l’échec faute de consensus. Selon la responsable, Ariel Henry est très mal parti en acceptant de se laisser mener par l’international.

 

L’ex sénateur Youri Latortue, de son côté, a rejeté le Gouvernement d’Ariel Henry. Selon lui, le PM s’est inscrit dans une logique de continuité alors que l’opposition s’attendait à la rupture. Il annonce la poursuite des réunions pour présenter une autre alternative au pays.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .