L\\\\\\\'épidémie de fièvre constatée en Haïti est peut-être une manifestation du variant Omicron du coronavirus selon le Ministère de la santé et les centres GHESKIOS qui travaillent sur ce dossier depuis quelques semaines. Le Directeur du MSPP invite dans ce sens la population à se faire vacciner en attendant les résultats des laboratoires sur des spécimens envoyés aux Etats unis.

 

Le Professeur William Pape des Centres Gheskios abonde dans le même sens disant croire que les personnes vaccinées auront beaucoup plus de chance de résister aux variants du Coronavirus que ceux qui ne le sont pas. Le professeur Pape souligne que les centres Gheskios  ont découvert la présence d\\\'un cas de double infection du virus Influenza sur un patient qui souffrait de Covid 19.

 

Le respect des gestes barrières est essentiel pour se protéger contre la vague de fièvre et de grippe qui frappe le pays actuellement. \\\\\\\"Cette épidémie se propage comme la rougeole. Elle peut toucher toute une famille dans un temps record\\\\\\\", a indiqué Professeur William Pape qui intervenait ce mardi sur une station de la Capitale.

 

Le Ministère de la santé publique encourage la population à reprendre les mesures de distanciation sociale, le Port du Masque, le lavage des mains et du visage. Ces mesures ajoutées à la vaccination contre le Covid 19 peuvent aider à protéger les plus vulnérables et la population entière.

 

 

ET/HPN

41 91 8087

 

Quelques dizaines de personnes vivant avec le VIH Sida(PVVIH) ont pris part à cette commémoration à la Fondation Esther Boucicault Stanislas(FEBS) à St Marc dans le bas Artibonite. Les participants venus de plusieurs quartiers de la commune munis d\'un cache-nez ont assité à cette 33e celebration sur fond de Covid19 qui faait rage dans le monde avec notamment les différents variants. Malgré le très faible taux de contamination enregistré dans le pays, la Directrice de la FEBS, dans ses propos d\'introduction,  n\'est pas allée par quatre chemins pour encourager les PVVIH à se faire vacciner contre le virus mortel du Corona.

Lire la suite...

Dans d’autres pays de la planète, le cache-nez est utilisé comme l’une des préventions contre l’infection liée au COVID-19. Chez-nous, la majorité de la population en fait pratiquement fi. Ce, après avoir constaté en Haïti très peu de cas d’infection et de décès liés à cette maladie par rapport à d’autres pays. Néanmoins, le cache-nez ou encore masque, cet outil de protection semble devenir plutôt, depuis un certain temps, une plaisanterie et/ou une duperie pour certains, mais une opportunité économique pour d’autres plus intelligents, constate Haiti Press Network.

Lire la suite...

Cette 33e célébration de la journée mondiale du SIDA arrive au moment où les Personnes vivant avec le VIH cherchent l\\\'autonomie et couper court avec l\\\'assistance des institutions bailleurs de fonds. Ils sont plus de 150 000 dans les dix départements géographiques du pays. Ils sont pour la plupart stigmatisés et souvent rejetés par leur famille une fois qu\\\'ils ont contracté le virus du Sida. Aujourd\\\'hui, la lutte contre le VIH dans l\\\'Artibonite prend une autre ampleur avec la Fondation Esther Boucicault qui milite depuis plus d\\\'une trentaine d\\\'années dans la ville de St Marc pour offrir une nouvelle vie à ces personnes vulnérables. Pas question de discourir, l\\\'autonomisation est la seule voie pour renforcer les organisations travaillant dans le domaine du VIH.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .