L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) demande aux autorités haïtiennes de reconsidérer leur décision de ne pas recevoir le Vaccin AstraZeneca, contre le Covid-19.

 

« Si Haïti confirme qu'elle ne recevra pas les vaccins offerts par l’OPS, ils seront affectés à d'autres pays », a affirmé Jarbas Barbosa, son directeur adjoint, lors d’une conférence de presse virtuelle.

 

L'Organisation Panaméricaine de la Santé a travaillé avec le gouvernement d'Haïti pour préparer le plan de vaccination, en lui conseillant de faire les changements administratifs et juridiques nécessaires pour permettre l'entrée des vaccins, a souligné Barbosa, dont les propos sont rapportés par AP.

 

Il a précisé que le gouvernement haïtien a informé l’OPS qu'il ne souhaitait pas recevoir les vaccins AstraZeneca. Jarbas Barbosa soutient qu'il n'y a aucune option pour changer ces doses en un autre vaccin dans les pays qui les reçoivent sous forme de dons.

 

Le directeur général du ministère de la santé publique, le docteur Lauré Adrien, cité par AP, a imputé le retard des vaccins aux préoccupations concernant les doses d'AstraZeneca et au fait que le pays manque d'infrastructures pour le stocker correctement.

 

Les haïtiens optent pour un vaccin à dose unique, alors que le vaccin AstraZeneca est administré en deux doses.

 

 

Le docteur Jean William Pape est nommé membre du Conseil Scientifique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS/WHO). En effet, le directeur des Centres GHESKIO (Groupe Haïtien d’Étude du Sarcome de Kaposi et des Infections Opportunistes) fait son entrée magistrale au Conseil Scientifique de l’OMS.

 

Cette nomination peut être vue comme le couronnement d’un long parcours en Haïti et aux États-Unis. Aux côtés des autres membres du Conseil, le Dr. Pape est chargé de favoriser la sécurité sanitaire mondiale.

 

Infectiologue, membre régulier de GRAHN-Monde, et professeur à l’Université, le Dr. Jean William Pape est engagé dans la lutte contre le VIH/SIDA en Haïti depuis des lustres.

 

Ce médecin de renommée internationale qui vient d’être nommé membre du Conseil Scientifique de l’OMS/WHO est détenteur de plus de sept (7) prix dont trois (3) Scientifiques d’organisations œuvrant dans le domaine de la santé publique.

 

Alors que la pandémie de COVID-19 a mis plusieurs pays du monde à genoux, le Dr Jean William Pape est reconnu et salué pour avoir contribué hautement dans la lutte visant à freiner la propagation du virus ici en Haïti.

 

 

Suite aux affrontements entre groupe de gangs armés  à Cité Soleil, Médecins sans frontières(MSF) a annoncé le transfert de plusieurs de ses patients dans la commune de Tabarre. Dans une note publiée mercredi 24 février 2021, MSF dénonce la recrudescence des actes de violences à proximité de son Centre à Drouillard dans le plus grand bidonville de la Capitale.

 

Le Centre de santé s'occupant des brûlés graves dans la zone de cité au  Soleil est sous le feu des gangs armés s'affrontant pour le contrôle de ce bidonville situé à quelques mètres de l'Aéroport Toussaint Louverture à Port au Prince. Depuis quelques mois, le calme était revenu dans cette commune, mais les hommes de Jimmy Chérizier alias Barbecue et ses alliés, veulent prendre le contrôle la zone.

 

Des tirs nourris sont entendus à longueur de journée depuis plusieurs semaines. Une situation qui a de graves  conséquences sur le fonctionnement du Centre. Le Personnel semble être menacé par  les tirs  à proximité du local de MSF. Dans ce sens, plusieurs malades ont été transférés au Centre de Tabarre, une autre commune située à un jet de pierre de Cité Soleil.

 

HPN

 

  

 

Dr Franck Géneus M.D | MHA, Spécialiste de la Santé Communautaire

 

Le dimanche 5 août 2018 l’Institut de Santé Préventive, environnementale et communautaire - Institut SPEC, organisa la deuxième édition du Festival de la Santé à l’hôtel Montana. A cette occasion, Dr Géneus Franck, le fondateur et directeur exécutif de l’Institut fit la déclaration suivante au micro des médias; "l'institut SPEC en vient à considérer que l'analphabétisme massif en santé en Haïti est un des plus grands problèmes de santé publique de notre pays. Il est certainement le plus important problème de santé publique qui ne bénéficie pas de programme ou de plan national à cette date”.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages