L’Agent I Jude Maurice, affecté à la sécurité rapprochée du Ministre de la Culture et de la Communication, M. Pradel Henriquez, a été atteint de plusieurs projectiles dont 42, selon le constat du juge de paix de Delmas, qui s’est rendu sur la scène de crime samedi soir à Fragneau Ville 21, Delmas 75, tout près du restaurant Green Bar où la victime a eu une altercation avec un groupe d’individus armés se trouvant à l’intérieur du local, accompagné du juge Raymond Jean Fleury.
 
 
Le policier Jude Maurice a été criblé de balles à sa sortie du restaurant. Le Ministre Pradel Henriquez était  effectivement à l’intérieur du restaurant mais l’Agent 1 n’était pas de service ce jour-là et toute la scène s’est déroulée hors de sa vue car il était accompagné d’un autre agent de sécurité qui était sur place. Ce Policier de la 22ème promotion était un homme jovial, ouvert à tous. Selon les témoignages de ses proches, la mort de Jude Maurice aurait été planifiée par ces individus qui accompagnaient le juge Fleury dont un certain Blanchard, qui aurait reçu lui-même plusieurs balles et prendre le maquis. 
 
 
 
Cet originaire du Département du Centre connait le Ministre depuis environ 10 ans et c’est un agent mort en héros pour avoir volé au secours d’un photographe dont l’équipe d'un magistrat Raymond Jean Fleury n’appréciait pas qu’on le prenait en images et a détruit la caméra de photo; c'est donc l'élément déclencheur provocant le duel avec le Policier Jude Maurice, qui voulait tout simplement récupérer le matériel, selon ce que les témoins ont rapporté au juge de paix, faisant le constat. Dans cette altercation a fait 6 blessés par balles et un mort, dont l’agent de police Jude Maurice.    
 
 
Le corps mutilé de Jude Maurice se trouve pour l’instant dans une pompe funèbre en attendant l’autopsie du cadavre. La Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) a déjà ouvert une enquête sur ce crime de sang après les balistiques. Jude Maurice vivait seul pas d’enfant et aurait entre 35 et 36 ans, selon une source familiale. Il a intégré l’équipe de sécurité du Ministre de la Culture depuis septembre 2018, à l’époque où Pradel Henriquez était Directeur de Cabinet de l’ancien Ministre, Jean Michel Lapin. C'est une véritable perte pour le Ministère de la Culture et de la Communication. 
 

 

 La Police dominicaine a appréhendé Woodly Etheard alors qu'il revenait de la prestation du chanteur atypique Michel Martelly, au Café Hard Rock samedi soir. La Police dominicaine a remis Sonson La familia aux agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire Dimanche.

 

Après sa sortie de prison Woodly Etheard s'était réfugié en République dominicaine vivant dans le maquis sachant que la justice avait émis l'ordre à la police de l'arrêter suite à la décision de la Cour de Cassation. Woodly Etheardétait recherché par la Police haïtienne après sa relaxation suite à un procès expéditif du Juge Lamarre Bélizaire.

 

Woodly Etheard était jugé pour des actes de kidnapping, de meurtre et de blanchiment d'avoirs en 2018 en Haïti. Pour l'instant, Woodly Etheard est à la DCPJ selon une source policière et devrait subir de nouvelles interrogations à cette entiité policière.

 

HPN

Un Flyboat appelé « Étoile brillante » à bord duquel se trouvaient 19 passagers, effectuant le trajet Carriès/Anse-à-Galets (La Gonâve) a fait naufrage en haute mer hier samedi 15 mai 2021. Parmi les personnes qui se trouvaient à bord de cet engin, on a trouvé jusqu’à présent huit (8) survivants de cet accident parmi lesquels un haut cadre des Finances, a informé à Haiti Press Network (HPN), Idson Saint-Fleur, un confrère originaire de l’île de La Gonâve.

Lire la suite...

 

Un voilier assurant le trajet Carriès / Anse à Galet a coulé samedi avec 19 personnes à bord dont un enfant de 3 ans. La Direction du service Maritime et de Navigation d'Haïti(SEMANAH) a informé que deux personnes sont mortes noyées, 8 survivants ont été retrouvés et 9 personnes sont portées disparues.

 

Pour le moment, les gardes cote et le SEMANAH continuent les recherchent en mer afin de retrouver les disparus de cet accident survenu en haute mer. Les techniciens du SEMANAH chargés de recueillir les informations avant autorisation de départ ont indiqué avoir fait le contrôle de routine à savoir l'identification des passagers, le certificat d'autorisation du capitaine du bateau, les gilets de sauvetage pour chaque passager et l'état du bateau avant le voyage sans oublier le contrôle des charges.

 

Selon les informations reçues par l'agence en ligne, ces contrôles de  routine ont été effectués et rien ne paraissait anormal. Une fois en mer, le bateau est à la charge des gardes cote a souligné le Directeur du SEMANAH M. Eric Prévost Junior dans un court entretien accordé à HPN. M. Prévost qui dit regretté cet accident souligne que le Service maritime continuera les efforts pour diminuer les risques en mer. "Les passagers doivent garder leur gilet de sauvetage tout au long du voyage" a lancé le Directeur général de l'institution de navigation soulignant que l'un des moyens de sauver des vies en mer se sont les bouées de sauvetages.

 

ET/HPN

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages