• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Economie : Haïti n’est pas prête pour l’exploitation minière, dixit OXFAM

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

«  Les défis en matière de gouvernance et de réglementation doivent être adressés avant qu’Haïti puisse exploiter ses ressources d’or, d’argent et de cuivre », telle est la conclusion d’un récent rapport de l’organisation d’aide humanitaire et de développement Oxfam, exprimée dans un communiqué et soumis à HPN

 

Il existe très peu de faits pouvant suggérer que les réglementations et capacités Haïtiennes actuelles ou proposées en matière de gestion minière et fiscale sont adéquates pour gérer de manière efficace ce secteur.

« Le gouvernement Haïtien devrait d’abord promouvoir et structurer un système de gestion intelligente des revenus à investir dans des initiatives visant le développement en faveur des plus pauvres, » soutient Damien Berrendorf, Directeur d’Oxfam en Haïti

L’histoire démontre  que l’industrie minière s’est toujours développée timidement en Haïti.

L'actuel avant-projet de loi contient de sérieuses lacunes qui pourraient mettre en péril l'environnement d'Haïti et le bien-être des communautés affectées, et pourraient même restreindre la capacité du gouvernement haïtien à réglementer la question minière de manière effective, affirme Oxfam.

« Il existe de sérieuses inquiétudes quant à la teneur des projets de loi existants et proposés, de même que sur l’implication du public dans leur processus de rédaction », déclare Berrendorf.

Pour faire face à ces problèmes, Oxfam  croit  qu’il est impératif que le gouvernement engage la société civile dans les dialogues sur les meilleurs moyens d’opérer en ce qui concerne l’exploitation minière.

A cet effet, Oxfam  exprime  quelques recommandations pour le gouvernement et la société civile, notamment le  maintient et application du  moratoire  jusqu'à ce qu'Haïti soit à même de démontrer des progrès significatifs en ce qui concerne les standards minimum de transparence fiscale, la formalisation  du moratoire qui concerne  toutes les nouvelles concessions d'exploration et d'exploitation , le remaniement de l'avant-projet de loi minière  afin d'intégrer la contribution des représentants de la société civile et d'experts indépendants.

En outre, une  présentation  de ce nouveau rapport sera realisée ce jeudi 20 Aout par Oxfam à l’attention   des leaders communautaires, des compagnies minières, des décideurs politiques, des universitaires et le secteur privé afin de discuter de l'avenir de l'industrie minière en Haïti et des défis, risques et opportunités que cela entraîne pour le développement du pays

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 659 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter