• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Economie: Vers l’encadrement environnemental du parc industriel du Nord

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le ministère de l’environnement en partenariat avec le programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a organisé mardi une réunion de consultation sur l’encadrement environnemental du Parc industriel du Nord.



L’objectif  de cette rencontre est de contribuer à la mise en place d’un parc industriel respectueux de l’environnement, selon M Joseph Ronald Toussaint, ministre de l’environnement.

M. Toussaint a fait savoir qu’il est important que le projet de création du parc industriel du nord dispose d’un accompagnement environnemental, si l’on veut que ce parc n’ait aucun impact nuisible sur le capital naturel et culturel du département du nord-est. M. Toussaint a cité entre-autres les mangroves et Coraux qui s’étendent de Caracol à Fort-Liberté, les sites historiques de Fort-Liberté et les sites précolombiens de Limonade.

"Il était important que le ministère discute avec les promoteurs du projet pour trouver une entente qui impliquerait la mise en œuvre des mesures environnementales d’accompagnement", a déclaré le ministre.

En ce sens, Il a proposé de créer une aire marine protégée comprenant : la création  du parc des trois baies et des lagons aux bœufs et un programme de gestion durable des terres du bassin versant du trou du nord, en vue d’anticiper sur la destruction de certaines richesses naturelles.

Par ailleurs, le ministre a indiqué que ce projet de parc industriel va générer 20 000 emplois, et causer une affluence dans cette zone.

Pour sa part, le représentant du ministère des finances, M. Michael Dalandsheer, a rassuré que les populations qui vivaient sur les terrains récupérés  pour la  construction du parc industriel seront dédommagées. En effet, selon M Dalandsheer l’Etat va mettre à la disposition de cette population 440 hectares de terre à Terrier-Rouge pour qu’elle puisse continuer la production agricole.

"Le fait de récupérer un espace pour construire un parc industriel ne veut pas dire que l’agriculture n’est plus importante, il est nécessaire que la région regorge d'investissements au niveau de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme", a martelé M. Dalandsheer.

Le programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) s'est réjoui de l’engagement du ministère de l’environnement dans ce projet.  Le représentant du PNUD, M. Marc-André Franche, dit reconnaitre les défis que pose la construction de ce parc, ainsi il a annoncé que le PNUD comptait appuyer le projet de système national d’aire protégée au niveau administratif et financier.

A noter que ce projet de construction de parc industriel a eu le support de la banque interaméricaine de développement (BID) et du fond pour l’environnement mondial (FEM).

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 287 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter