• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Élections : le parti Respè appelle au respect de l’échéance électorale de cette année

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le Parti politique Respè, dirigé par l’homme d’affaire Charles Henri Baker, demande, mardi, au pouvoir Exécutif de prendre les mesures nécessaires pour organiser les élections dans le pays, cette année, en vue d’éviter une situation de chaos.

 

« Respè rappelle à l’Exécutif qu’il est de son devoir de maintenir un climat d’apaisement à l’approche des élections qui devront impérativement se tenir à la fin de l’année », a indiqué, dans une note de presse daté du 3 juin, le directoire du parti Respè.

L’Exécutif, a poursuivi cette note signée du président du parti Charles Henri Baker, doit veiller aussi à ce qu’aucune arrestation ne soit opérée en dehors des heures légales et en fin de semaine, sauf naturellement en cas de flagrant délit.

Étant que l’un des partis politiques signataires de l’accord d'El Rancho, Respè a tenu à rappeler aux autorités [élues] : la présidence et le Parlement qu’ils sont assermentés à engager le devenir de la nation.

Respè a rappelé, par ailleurs, aux dirigeants du pays que la conjoncture politique actuellement est [très] délicate et la perception de voler, exercer une main mise sur les prochaines joutes électorales est patente.

Comme le groupe des cinq sénateurs de l’opposition, les dirigeants du parti politique Respè ont souhaité que les autorités puissent manifester de leur intérêt à s’inspirer de l’article 289 de la Constitution afin de constituer un Conseil électoral provisoire ouvert à des personnalités compétentes et de bonne réputation morale.

Critiquant la façon dont le chef de l’Exécutif a procédé à la mise en place de l’actuel conseil électoral, Respè a dit prendre acte de nombreuses réactions de différents secteurs de la vie nationale, entre autres, la déclaration du 19 mai 2014, signée par la société civile, les organisations de droits humains et les responsables religieux.

Aussi, Respè prend acte de la note de presse de la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti (CCIH) au cours de la même semaine du 19 mai.

« Ces appels réitérés à la formation d’un Conseil électoral provisoire équilibré devant inspirer confiance, selon le Parti Respè, traduisent la méfiance et le traumatisme de l’électorat haïtien à se présenter aux urnes pour accomplir leur devoir civique ».

 

Sylvestre Fils Dorcilus

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter