• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-élections: Dieuseul S. Desras propose un gouvernement de Salut public présidé par Jude Celetin

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le candidat à la présidence, Dieuseul Simon Desras,  a appelé  à maintenir la mobilisation dans les rues pour renverser le président Michel Martelly et mettre en place un gouvernement de salut publique si le CEP refuse d’exclure le candidat du pouvoir, Jovenel Moise, du processus électoral. Ce gouvernement collégial proposé par l’ancien président du Sénat devrait être composé de Jude Celestin de LAPEH  comme président de la République ; Moise Jean Charles de Pitit Dessalines , 1er membre ;  Maryse  Narcisse (Lavalas), 2e membre et Eric Jean Baptiste (Mas), Premier Ministre.

 

 

 

Ces 4 membres les plus hauts placés, selon la formule présentée par l’ancien sénateur, devront rencontrer les autres partis de l’opposition, notamment le G-8, afin de monter ce gouvernement de salut public  qui aura un mandat de 5 ans, a-t-il expliqué.

Après sa prise de fonction, ce gouvernement aura pour mission de monter un comité indépendant pour vérifier les procès verbaux des dernières élections législatives  afin de pencher sur la sincérité des votes, a suggéré l’ancien  parlementaire.

D’un autre côté , Dieuseul Simon Desras invite le G-8 à rester solidaires dans leur lutte pour exiger du CEP  l'exclusion du candidat du pouvoir du processus électoral, ce dernier étant, selon lui, le principal bénéficiaire des fraudes massives enregistrées lors du scrutin du 25 octobre 2015.

M Desras exhorte chacun des  candidats du G-8 à ne pas se présenter seul aux invitations des diplomates qui sont pour la plupart, d’après l’ancien législateur, de connivences avec le pouvoir en place pour permettre à Jovenel Moise d’accéder à la magistrature suprême au détriment des intérêts de la nation haïtienne.

Par ailleurs, l’ancien premier sénateur du Centre a fait un ensemble de dénonciations selon lesquelles le Premier ministre, Evans Paul, et la Première Dame financeraient des groupes armés dont des enfants afin de semer des troubles dans le pays.

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter