• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-élections: Groupe d’Appui à la Démocratie (GRADE) dénonce l’attitude des « mauvais perdants »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

« Les acteurs politiques qui gagnent les rues pour dénoncer les résultats des élections présidentielles du 25 octobre dernier sont des mauvais perdants », a laissé entendre le président de la nouvelle structure politique dénommée Groupe d’Appui à la Démocratie (GRADE), Yvon Bonhomme. Selon l’ancien candidat à la mairie de Port-au-Prince de la plateforme Lide, ces mouvements enclenchés par ces leaders politiques rentrent dans le cadre d’une démarche visant à créer le chaos dans le pays au profit de la communauté internationale.

 

 

 

Le GRADE a rappelé que les élections sont le seul moyen pour un peuple de choisir ses dirigeants dans un Etat démocratique et que personne ne peut se dresser contre le choix de la population. Me Yvon Bonhomme dit condamner les actes anti-démocratiques commis par certains dirigeants politiques sous prétexte qu'ils luttent pour le respect de la vraie démocratie.

Ces leaders politiques, selon l’homme de loi, agissent sous la dicté des autorités dominicaines qui se sont offusqués suite à la récente mesure prise par les dirigeants haïtiens d’interdire la rentrée par voie terrestre certains produits dans le pays.

D’un autre côté, la GRADE a fait un ensemble de propositions aux membres du CEP, au pouvoir en place et aux acteurs politiques en vue de rétablir la paix le calme dans le pays.

La GRADE invite le CEP à respecter la loi électorale telle quelle car elle a été acceptée par tous les partis politiques comme étant l’unique boussole du processus électoral.

« Le BCED et le BCEN doivent traiter tous les dossiers de contestations dans la transparence et sans parti pris ; le CEP doit publier les résultats définitifs et annoncer des corrections nécessaires afin que le deuxième tour puisse avoir lieu le 27 décembre prochain tel qu’il était prévu dans la loi électorale », a suggéré Me Yvon Bonhomme.

En ce qui a trait aux séries de manifestations de rues enclenchées suite à la publication des résultats préliminaires de la présidentielle, le GRADE invite les autorités judiciaires à diligenter une enquête sur les actes de violences produits lors de ces mouvements de protestations et qui ont causé de torts aux citoyens qui sont victimes physiquement et ceux qui ont perdu leurs biens.

Elle appelle également les organisateurs de ces mouvements de rue à penser aux écoliers, étudiants , marchands et autre citoyens qui veulent vaquer librement à leurs occupations.

La nouvelle structure politique invite  également l’Etat haïtien à garantir la sécurité des citoyens contre toute forme de mouvement de stabilisation au profit de l’étranger.

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter