• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti- crise électorale: l’UNNOH dénonce le projet dictatorial du régime en place

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 25
MauvaisTrès bien 

L’Union Nationale des Normaliens Haïtiens, (UNNOH) a appelé les  différents acteurs qui luttent pour le changement à se mettre ensemble en vue de faire obstacle au projet macabre du régime en place voulant , dit-il, établir un système dictatorial en Haïti. Si aucune solution n’est trouvée, d’ici ce mois de décembre, pour mettre fin à la crise électorale, les acteurs du secteur éducatif vont rejoindre les manifestations des rues, a annoncé Josué Mérilien, coordonnateur national de l’UNNOH.

 

 

Plusieurs signes montrent que le pays file tout droit vers un système autoritaire avec le pouvoir en place, selon Josué Mérilien qui a cité  en exemple "le comportement des policiers qui répriment des manifestants et  tirant à hauteur d’hommes dans les manifestations, des individus armés  qui attaquent la station de radio Kiskeya  parce qu’elle défend les principes démocratiques", etc.

Les différents acteurs du secteur démocratique doivent s’unir pour empêcher l’atterrissage de ce projet dictatorial, a averti le syndicaliste qui prône une solution haïtienne à cette crise électorale  dont les conséquences sont néfastes pour la vie socio-économique du pays.

Les acteurs du secteur éducatif vont  gonfler les rangs des manifestants, à partir du mois de janvier 2016,  si aucune solution n’est trouvée  au cours de ce mois décembre, a annoncé Josué Mérilien.

La solution à la crise doit être l’initiative des citoyens haïtiens, les solutions proposées par les « blancs » n’ont  jamais rien apporté  de positif pour le pays sinon que de l’enfoncer davantage   dans des crises interminables », croit le militant.

Le responsable de l’UNNOH opte pour un pays stable, car sans la stabilité, affirme-t-il, les problèmes socio-économiques  ne seront pas résolus, notamment les revendications des enseignants qui réclament, entres autres, 50.00 mille gourdes comme salaire de base, l’application de la grille salariale, la mise en place des bibliothèques et cantines dans les écoles publiques etc.

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter