• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Canada-musique: notre collaborateur a été agressé : "Il faut que cela cesse" (Guilloteau Franç

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 


Il faut que cela cesse. Voilà ce que je disais sur ma page facebook au lendemain de mon agression au Centre des Congrès Renaissance, lors de la soirée Zenglen-Gabel le vendredi 26 décembre dernier à Montréal.




Se faire agresser sans aucune raison apparente. C’est ce qui m’est arrivé ce jour-là. Mes quatre agresseurs m’ont sauvagement brutalisé sous les yeux de quelques spectateurs qui ont assisté passivement à cette scène de violence gratuite.


Peut-on aller danser sans se faire agresser par des barbares ou autres petits délinquants de la communauté haïtienne de Montréal ? C’est une question à laquelle certains mélomanes de Montréal cherchent toujours une réponse après les incidents survenus le 9 octobre 2011 au cours desquelles, Pipo (actuel chanteur de KLAS), a failli laisser sa peau, lors d’un spectacle de NU-LOOK au même Centre des Congrès Renaissance. C’est ce que j’écrivais dans un article titré : Bagarres dans les soirées haïtiennes à Montréal sur Haïti Press Network .


Une folle journée celle du 9 octobre 2011. Pas loin du quartier des spectacles, l’Olympia avait connu un mouvement agité semblable. Peu avant la fin de la soirée musicale Harmonik-Carimi, des altercations suivies d’une bousculade géante entre plusieurs personnes avaient entaché la fête.


Autre évènement sur lequel j’attirais aussi l’attention, celui de Carimi/T-Vice le 22 avril 2014 au cours duquel 1500 personnes ont été expulsées de l’Olympia de Montréal où se tenait un bal animé par le duo et qui avait dégénéré en bagarre. La police était intervenue et avait brusquement mis fin à la soirée dans un climat de tension extrême.


Je rédigeais ces papiers dans une impartialité sans borne en relatant les faits sans vouloir faire de mal ni à la communauté haïtienne ni à la musique haïtienne qui est mienne et comme le dit si bien Roger M Eugène (Choubou) dans une des chansons cultes du Tabou Combo’’ Dépi tanbou sonnen kè tout nèg Kontan’’. Traduisez dès que le tambour résonne, l’Haïtien est en extase.


Malgré une certaine réticence et en dépit d’un agenda chargé, le journaliste et l’animateur que je suis depuis 2002 à CPAM, la radio haïtienne de Montréal, s’était rendu à la soirée de fin d’année de Zenglen-Gabel pour pouvoir commenter le spectacle ou rédiger une chronique culturelle dans les médias pour lesquels je travaille.

Tout cela se passait bien avec un Gabel qui présentait des morceaux bien ficelés en attendant l’arrivée de Zenglen avec sa pléiade de vedettes et ses tubes émoustillants qui résonnaient dans la salle du Congrès Renaissance intensément sous le charme et moi avec, jusqu’à ce terrible coup de poing qui a heurté violemment ma tête comme un missile qu’on pouvait facilement assimiler à un scud.

Cela m’affecte sérieusement pour plusieurs raisons. Cette attaque d’une grande lâcheté m’a laissé non seulement des séquelles physiques mais aussi psychologiques d’autant que certaines personnes mal intentionnées en ont profité pour faire une campagne de dénigrement allant jusqu’à dire que le motif ou la raison de l’agression vient du fait que j’avais échappé un verre dans le plateau d’une serveuse, d’autres ont prétexté que j’étais en état d’ivresse.

Et ce début de l’année 2015 est une occasion favorable pour dire stop la violence dans ces soirées dansantes haïtiennes qui font des victimes inutiles et qui gâchent à n’en pas douter le plaisir de ceux qui ont payé pour voir les artistes haïtiens et non pour assister à ces genres de scènes qui ne font que ternir l’image d’Haïti au Québec.


Il faut que cela cesse… ces actes tristes et désolants et je dis à mes agresseurs, ceux qui se sont pris à moi qu’ils sachent que leurs forfaits ne resteront pas impunis. 



Guilloteau François.

 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 519 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter