• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique: Des femmes réunies autour du « budget sensible au genre »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Dans les locaux de l’Institut pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA International), organisation intergouvernementale apolitique qui aide sans relâche à la consolidation de la transition démocratique en Haïti, démarre, ce lundi 16 mars, une formation autour du thème : « Budget sensible au genre », à l’intention des femmes manifestant la volonté de participer dans les affaires politiques du pays, a constaté Haiti Press Network.

 

 

Guidées par une spécialiste dans la question de genre, Mme Jessie Ewald Benoit, une quinzaine de femmes issues, notamment du Réseau pluriel des femmes de partis politiques (Pluri-femme), coordonné par Mme Marie Denise Claude, ont pris part à cette séance de formation.  Ces cadres de Pluri-femme auront à leur tour à assurer la transmission des notions apprises à d’autres femmes dans le cadre de cette formation qui se poursuit jusqu’au vendredi 20 mars.

Il s’agit d’une initiative appuyée par IDEA International qui continue, dans le cadre de sa mission de renforcement institutionnel ainsi que les capacités des acteurs et actrices politiques, d’encourager les femmes qui représentent 52 % de la population haïtienne, à l’émancipation, la participation et représentation au sein des institutions étatiques et à des postes de responsabilité.

Au lancement de l’activité, Mme Anastah Myrthil, officière de projet à IDEA, dit comprendre que le problème des femmes qui hésitent à s’embarquer dans des postes de responsabilité dans le pays, est intimement lié à leur culture. Aussi pense-t-elle que ce problème doit être adressé dans toutes ses composantes.

L’idée de cette formation autour du budget sensible au genre, vient d’après Mme Myrthil, dans le souci de donner aux femmes venant d’horizons politiques différents, l’opportunité d’élaborer un « agenda politique », basé sur une vision nationale, un plan stratégique imparti sur une durée déterminée.

« Il s’agit pour IDEA, en tant qu’organisme d’appui au renforcement des acquis démocratiques, de proposer des modèles qui, dans d’autres pays du sud comme le nôtre, ont donné des résultats probants», soutient-elle.

En marge des échanges, les femmes doivent élaborer elles-mêmes, un plan de formation qui doit être exposé à d’autres femmes engagées dans la politique dans les dix départements géographiques du pays.

Cette formation qui, selon Mme Anastha Myrthil, doit s’ouvrir sur de nombreux autres activités, accueillera des experts nationaux et internationaux, entre autres, Mme Rumbidzai Kandawasvika-Nhundu, une experte d’IDEA venue directement de l’étranger, Kesner Pharel et Rock André du Groupe croissance, lesquels interviendront respectivement sur la question de genre et les technicités de rédaction d’un budget.

Alix Laroche

alix, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Photo : Jean Jacques Augustin

 

 

 

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 190 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter