Haïti-Visite Hollande: Pitit Dessalines condamne, le Cran pour la restitution de la dette

Mardi, 12 Mai 2015 07:24 RLJ/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

A quelques heures de la visite du président Français en Haïti, la plate-forme politique Pitit Dessalines a dans un communiqué condamné «  le caractère colonial » de la visite du président français François Hollande qui a déclaré que « sa visite en Haïti suffira pour payer la dette de l’indépendance, parce que c’est seulement une dette morale que la France a envers Haïti ».

 

« A travers cette déclaration le président français montre qu’il ne reconnait pas Haïti comme un pays indépendant, et aussi en choisissant de ne pas rendre hommage au père de la nation Jean Jacques Dessalines », écrit la Plate-forme de l’ancien sénateur Moise Jean Charles.

Par conséquent, la Plate-forme politique invite le peuple haïtien à une conférence de presse devant la statue de l’empereur Jean Jacques Dessalines au Champ de Mars « pour dire non à cette visite immorale ».

De son côté, le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN), une ONG basée en France appelle le peuple haïtien de continuer à réclamer que la France rembourse la rançon de l’indépendance.

Le CRAN rappelle qu’il a été l'ONG qui a assigné l'Etat français et la Caisse des dépôts le 10 mai 2013, demandant que la rançon imposée à Haïti soit restituée au peuple haïtien.


Lire intégralement le communiqué du CRAN