• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Insécurité : Les braqueurs de Wendell Théodore appréhendés, sa voiture récupérée

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

En conférence de presse, lundi 14 décembre, tenue au commissariat de Delmas 33, le porte-parole adjoint de la Police national d’Haïti (PNH), l’Inspecteur Garry Desrosiers a indiqué que la police prend note des actes d’insécurité observés ces derniers jours à Port-au-Prince. L’institution policière, dit-il, s’apprête à porter les réponses appropriées aux bandits qui sèment le deuil dans les familles et la terreur au milieu de la population haïtienne, a constaté Haiti Press Network.

 

 

« La police n’entend pas s’amuser avec les bandits », a réitéré l’Inspecteur de police, Garry Desrosiers qui affirme que des agents de la BIM ont mis la main, dimanche soir, au collet de trois présumés bandits à bord d’une Nissan Patrol grise, immatriculée AA 90069, propriété de Robenson Polidor Sidor qui a été quelques minutes avant l’objet d’agression violente de la part de ces bandits qui ont eu le temps de s’enfuir avec son véhicule.

Les bandits qui n’ont pas été présentés physiquement à la presse, se nomment Fredo Monis, Johnson Jean-Baptiste et Jean Galin Guerson. Ils ont été  appréhendés, hier dimanche dans la soirée, par la police après avoir commis leur forfait sur le citoyen Robenson Polidor Sidor.

Ces malfrats, confirme M. Desrosiers, ont révélé par ailleurs avoir été les braqueurs du journaliste senior et directeur de l’information à Radio Télé Métropole, Wendell Théodore à Delmas 75, vendredi 11 décembre, en début de soirée.

Le véhicule Rav 4 de M. Théodore qui se trouve actuellement à la DCPJ, a été récupéré au niveau de Nerette (Pétion-Ville), suite à la collaboration des bandits, a fait savoir Garry Desrosiers.

« La police n’a pas de bras suffisants pour mener à bien sa mission. 12 000 policiers au total pour une population d’environ 11 millions d’âmes, dont plus de 2 millions à la capitale. Mais elle est consciente de la recrudescence du banditisme dans la région métropolitaine de Port-au-Prince surtout », soutient le porte-parole adjoint de la PNH.

Il annonce tout un ensemble de dispositions qui ont été prises, notamment le déploiement des forces de l’ordre qui sera très remarquable particulièrement dans les zones les plus fragiles.

En outre, l’Inspecteur de police a informé de la saisie de deux pistolets, dont l’un a été identifié comme étant la propriété de la PNH. Également saisis, a-t-il souligné, deux chargeurs de calibre 9 mm, 16 cartouches, trois chaines en or et deux pièces d’identification du nommé Robenson Polidor Sidor qui a été la cible de ces malfrats, lesquels ont fait des révélations à la police concernant leur implication dans  l’assassinat de policiers et autres.

« Le dossier de ces nouveaux détenus, dit Garry Desrosiers, a été acheminé au niveau de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Une enquête est en cours afin de déterminer d’autres pistes », a-t-il fait savoir, avant de continuer à solliciter le concours de la population dans cette bataille contre les bandits.

Le 38201111, est le numéro de la police, auquel on peut appeler pour informer de tous les réseaux de malfaiteurs.

Quant aux parents de Lencie Mirville, la jeune étudiante de l’Université Quisqueya qui a été kidnappée, puis exécutée par ses ravisseurs après avoir reçu la rançon de 100 mille dollars us, Garry Desrosiers leur a donné la ferme garantie que la police retrouvera les coupables qui seront punis conformément à la loi.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 203 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter