• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Nativité : Quelle Noël et quelle fin d’année !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 63
MauvaisTrès bien 

À quelques heures de la commémoration de la naissance de Jésus-Christ, célébrée dans le monde chrétien le 25 décembre de chaque année, les activités demeurent encore sombres en Haïti. Les tractations politiques, la crise électorale, l’insécurité, les crimes, les problèmes socio-économiques, le chômage, la vie chère, en sont autant de maux qui caractérisent les fêtes de fin d’année, notamment la Noël, depuis déjà plusieurs années dans ce coin de la planète, constate Haïti Press Network.

Les préparatifs traditionnels relatifs aux festivités de fin d’année sont rares un peu partout dans les foyers. Les fêtes de fin d’année et de la Nativité deviennent de plus en plus pâles en Haïti. Les activités commerciales fonctionnent quand même, mais au rabais.

Le manque et/ou de l’absence de pouvoir d’achat en explique ce constat. De l’avis de certains observateurs, la problématique de la cherté de la vie et le peu d’efforts des autorités concernées à ramener le coût des produits de première nécessité au niveau des petites bourses, constitue l’une des principales causes de cette démotivation.

Tout cela, caractérisé par une peur bleue de pouvoir circuler librement dans les rues, pour éviter de se faire braquer et même tuer par des malfrats qui opèrent en toute quiétude dans la République. Le risque de se faire agresser reste élevé dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Les actes de banditisme et de criminalité ont refait surface depuis quelques jours en cette fin d’année. La liste des victimes s’allonge d’aube en aube, de crépuscule en crépuscule. Les principales cibles, demeurent les gens qui reviennent le plus souvent de la banque et/ou d’une maison de transfert.

Les activités festives marquant la fin de l’année perdent constamment dans leur ampleur en Haïti. Cette période qui constitue autrefois, le symbole de l’espérance, du partage, du renouveau, se vit, en 2015, particulièrement à Port-au-Prince, dans le désespoir et l’incertitude totale.

Presqu'aucune mobilisation de riverains pour assainir leur quartier. Même les façades des maisons ne sont pas repeintes, comme on le constatait jadis. Les esprits ne sont vraiment pas à la fête. Et, ce n’est pas l’annonce, par le gouvernement, du « Village de Noël au Champ de Mars » ni la distribution de joujoux à des enfants par le couple présidentiel qui fera changer le cours des choses.

C’est en effet dans ce contexte difficile, de crise post-électorale, de manifestations répétitives de politiciens, de rues tristes et sales et de maisons non repeintes, privées d’arbres de Noël qu’il convient de vivre la Noël 2015.

Nonobstant, cela n’empêche nullement à HPN de souhaiter un « Joyeux Noël » à tous et à toutes, particulièrement ses fidèles lecteurs.

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 590 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter