Haïti-ONU: de nouveaux abus sexuels impliquant des agents de la Minustah

Lundi, 23 Janvier 2012 17:24 RLJ/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

La minustah a informé lundi qu’elle a pris connaissance de deux nouveaux cas d’allégations graves d’exploitation et d’abus sexuels qui auraient été commis par des agents de la minustah à Port-au-Prince et aux Gonaïves.

 

La mission a fait savoir qu’aussitôt informé de ces allégations le commissaire de police de la minustah avait relevé les suspects de leur fonctions.

Le quartier général de l’organisation  à New-York a été elle aussi informé, de ce fait une équipe est en Haïti depuis samedi pour diligenter une enquête afin de faire le jour sur ce dossier.

Le chef de la Minustah Mariano Fernandez Amunategui indique que des mesures continueront d’être prises afin d’assurer que les coupables de tels actes soient  sévèrement sanctionnés, en vertu de la politique de tolérance zéro de l’organisation en matière d’abus commis par le personnel de la mission.

Par ailleurs, la Chancellerie haïtienne a annoncé des démarches sur l’éventuelle libération des 4 soldats uruguayens qui avaient violé et sodomisé le jeune Johnny Jean a appris HPN.

Le ministère rappelle que suite au viol collectif du jeune Johnny une rencontre avait eu lieu avec le représentant  spécial du secrétaire général des nations-Unies pour faire le point sur les actions déjà entreprises et les suites qui vont être données à cette affaire.

La chancellerie assure qu’elle continuera d’accompagner les parents de la victime jusqu'au jugement définitif.