• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: Le député Belange Jean-baptiste rejette le délai de huit jours du président Martelly

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

« La présidence sait bien qu’elle ne peut pas imposer un délai de huit jours au parlement pour choisir ses trois membres devant les représentant au Conseil Electoral Permanent (CEP) », a déclaré ce jeudi à Haïti Press Network le député de la troisième circonscription de Port-au-Prince, M’zou Noya Belange Jean Baptiste.

Le parlement est une institution, il y a une façon de faire, il y a la déposition des documents  pour étudier les personnes à designer, nous rejetons cet ultimatum d’un revers de main, a poursuivi le parlementaire élu sous la bannière du parti Politique Paysan.

La nation peut porter un grand fardeau si nous acceptons ce CEP car nous prévoyons déjà les signes comment ils veulent poser la main comme d’habitude sur le conseil électoral permanent ou le personnel pour organiser les élections comme bon leur semble, a indiqué M. Jean Baptiste.

Je prends un recul concernant ce CEP, je suis d’avis d’un conseil électoral provisoire d’abord, après les élections on pourra avoir un Conseil permanent, d’ailleurs j’avais proposé à ce que la constitution soit ramendée, a ajouté le député. 

Le vice-président de la commission anti-corruption au parlement annonce cependant que la commission mixte des deux chambres au corps législatif travaille activement sur les dossiers des candidats pour nommer ses membres dans un bref délai.


Evens Prosper
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 237 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter