• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-élections : Le CEP consulte n’a pas encore de date pour les prochaines élections

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Déjà contestés par plusieurs secteurs du pays, les six conseillers électoraux, installés au mois d’août de l’année en cours, multiplient des rencontres en vue de préparer les prochaines élections. Mercredi, ils ont rencontré dans les locaux de l’institution, à Pétion-Ville, des représentants de plusieurs institutions nationales (partenaires), a constaté un journaliste de Haïti Press Network.



« Nous voulons réfléchir avec nos partenaires [nationaux] sur les possibilités de réaliser très bientôt les prochaines élections dans le pays. Chacun de nos partenaires identifié a un rôle à jouer dans l’organisation des joutes », a précisé, à HPN, Philippe Augustin, directeur des registres au CEP, à l’issue de la rencontre.

Des représentants de l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI), du Centre national d’information géo-spatial (CNIGS), de l’Office d’identification national (ONI), du ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) et du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) y ont pris part aux cotés des six conseillers électoraux et de la directrice général du CEP, Gabrielle Yacinthe.

« Je ne peux pas donner de garantie que le conseil électoral permanent pourra organiser les élections à la fin de cette année. Les conseillers sont en train d’évaluer la capacité technique de cette institution avant de faire des projections », a indiqué Philippe Augustin.

Il a démenti, par ailleurs, les informations laissant croire que le conseil électoral aurait déjà établi un calendrier électoral. « Pas de calendrier électoral pour le moment. Ce sont de fausses informations qui circulent dans la presse » .

Selon M. Augustin, la réalisation des prochaines élections dans le pays dépend de plusieurs choses, dont la capacité de l’Etat et le financement. « 36 millions de dollars américains seraient indispensables pour l’organisation des élections. »


D’autres rencontres entre les conseillers électoraux et des partenaires [bailleurs] internationaux sont prévues dans les prochains jours, dans le but d’étudier les moyens possibles pour organiser les élections du tiers du Sénat et des collectivités territoriales.

Dirigé par l’ancien ministre de la justice, et secrétaire général du Palais national, Josué Pierre Louis, le conseil électoral permanent de six membres, en attendant les trois représentants du Parlement, est l’objet de vives critiques de la part de plusieurs secteurs, dont des dirigeants politiques.

Ces organisations dénoncent le non-respect de la constitution de mars 1987, amendée, par le chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly, dans la mis en place de ce CEP.

 



Sylvestre Fils Dorcilus
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 141 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter