• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Mobilisation étudiante: Cri d’alarme des responsables de la faculté des sciences humaines

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Face à la situation de panique qui règne dans les voisinages de la Facultés des sciences humaines, à Port-au-Prince, depuis le début de cette semaine, les responsables de cette entité universitaire lancent un cri d’alarme aux autorités gouvernementales.

Dans une courte interview à Haïti Press Network, le coordonnateur de la faculté des sciences humaines Hancy Pierre a dit déplorer cette « situation de panique » qui met face à face des policiers, des agents de la Minustah et des étudiants.

« C’est une situation de guerre qui règne dans la zone depuis ce matin. Des tires d’armes automatiques sporadiques ont perturbé les cours… », a relaté le professeur Hancy Pierre.

Cette situation de tension qui se développe pour le moment est préoccupante, selon le professeur Pierre.

Un véhicule de plaque de service de l’état a été incendié non loin de la faculté. On constate un moment de calme actuellement sur l'avenue Christophe, selon un reporter de HPN sur place.

Le coordonnateur de la FACSH a déploré que plusieurs étudiants soient arrêtés par la police alors que les autorités judiciaires invitent la classe des étudiants à garder leur calme.

Ce mouvement de protestation survient après qu’un étudiant de la faculté des sciences humaines (Jonas) a été tué par balles en milieu de journée, dans la zone de la faculté de droit au centre ville.

Des soldats onusiens et des agents de la police nationale d’Haïti sont accusés à tour de rôle d’être l’auteur de cet incident.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 317 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter