Haïti-éducation : l’UNNOH pointe du doigt le ministre de l’éducation Nationale

Vendredi, 22 Février 2013 17:18 DJ/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

 

Le Bureau exécutif de l'Union Nationale des Normaliens d'Haïti (UNNOH) a pointé du doigt vendredi le ministre de l’éducation Nationale, M. Vanneur Pierre dans le transfert à Jacmel de la directrice du Lycée Jean Jacques Dessalines (Port-au-Prince), après qu’elle eut réclamé le déplacement du censeur de la vacation PM qui faisait, selon elle, des actes malhonnêtes au sein de l’établissement.

Selon les responsables de l’UNNOH, le ministre qui avait des relations amicales avec ce censeur a préféré  protéger son ami pour transférer la directrice dans une zone où elle n’a aucune famille. Les représentants de l’organisation considèrent le transfert comme un "acte de vagabondage".

 

D'autre part, les responsables de l’UNNOH ont profité pour annoncer lune journée de grève le mardi 16 avril afin de demander le paiement intégrale et immédiat des arriérés de salaire des professeurs, une loi pour définir le statut des enseignants, la construction de nouveaux établissements scolaires publics dans tout le pays et demander aux autorités de réserver 34% du budget national à l’éducation.



Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.