• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: Lancement officiel du 5e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays de la caraïbe

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Le ministère des Affaires étrangères et des Cultes (MAEC), a conjointement lancé officiellement ce mercredi 3 avril, au local du ministère, avec le Secrétaire général de l’Association des Etats de la caraïbe (AEC), l’Ambassadeur Alfonso David Munera Cavadia, le 5e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui se tiendra les 23, 24, 25 et 26 avril prochain en Haïti, a constaté Haiti Press Network.

« Pour un renouvellement de la vision fondatrice de l’AEC, œuvrons pour une grande Caraïbe forte et unifiée ». C’est autour de ce thème que se déroulera le 5e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, où Haïti compte accueillir une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement, selon les précisions du ministre des Affaires étrangères et des Cultes, M. Pierre Richard Casimir.

Le chancelier haïtien a indiqué que, depuis sa création le 19 juillet 1994, l’AEC a déjà organisé quatre sommets des chefs d’Etat et de gouvernement respectivement, à Carthagène des Indes (Colombie) en août 1995; à Santo-Domingo (République Dominicaine) en avril 1999; à l’Ile de Margaretha (Venezuela) en décembre 2001 ; et à Panama City (République de Panama) en juillet 2005.

« La décision du gouvernement Martelly/Lamothe d’organiser en Haïti ce 5e sommet de l’AEC, se justifie par la volonté de consolider le positionnement stratégique régional que le pays a acquis au cours de ces deux dernières années », a déclaré le numéro 1 du MAEC.

Le tourisme durable, le transport aérien et maritime et le développement de l’industrie, telles sont les principales thématiques qui seront débattues au cours de ce sommet, selon ce qu’a informé le titulaire du MAEC.

« Les Haïtiennes et les Haïtiens peuvent être fiers de ce sommet », a martelé M. Casimir, lequel se dit être altier de lancer ce 5e sommet.

Pour sa part, l'Ambassadeur Alfonso David Munera Cavadia a indiqué n'avoir éprouvé aucun doûte que les résultats du sommet seront positifs pour la Caraïbe, particulièrement Haïti. Il s'est dit par ailleurs être conscient du rôle qu’a joué Haïti dans les pays de la Caraïbe et dans le monde entier.

« Il est impossible de parler de sommet sans parler de leadership spirituel et politique d’Haïti dans la Caraïbe », a-t-il laissé entendre.

Mackendy Emmanuel Alexis

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 370 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter