• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti : Un agenda législatif pour travailler sur des projets et avant projets de lois

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Une entente a été trouvée entre les pouvoirs exécutif et législatif pour établir un agenda législatif  minimum selon lequel  les parlementaires doivent se pencher au cours des 8 prochaines semaines sur une dizaine de projets et avant-projets de lois jugés prioritaires. Il s’agit, selon le Premier ministre Laurent Lamothe, d’un bel exemple d’harmonie entre les deux pouvoirs pour favoriser un changement durable dans le pays.

 

Les parlementaires se sont entendus pour accélérer le processus de vote  de 2 avant-projets et 8 projets de loi avant le départ en vacances des députés dans les 8 prochaines semaines.

Pour les deux avant-projets, il s’agit de la loi portant sur la taxation des carrières, et l’avant projet de la loi portant modification de la loi du 18 décembre portant création d’un organisme à caractère financier dénommé Fonds d’entretien Routier (FER)

Parmi les 8 projets de lois déjà déposés au parlement, les législateurs vont travailler sur la loi établissant le cadre d’organisation et de fonctionnement des collectivités territoriales, la loi sur les échanges électroniques, la loi relative à la protection des consommateurs, la loi sanctionnant le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, la loi sur le fonds national de l’éducation (FNE) etc.

Le président de l’Assemblée nationale Dieuseul Simon Desras a assuré que les députés et les sénateurs vont mettre les bouchées doubles pour permettre au gouvernement de se doter d’instruments et de cadres légaux pour implémenter les programmes de sa politique. Les parlementaires ont  promis de travailler même les jours fériés afin d’y parvenir.

Le président du Sénat, accordant une attention particulière sur la lutte contre la faim, a annoncé  une rencontre avec la FAO, le Fonds des parlementaires contre la faim et le réseau de journalistes contre la faim afin de travailler sur un ensemble de lois sur la souveraineté alimentaire.

Pour sa part, le  président de la chambre des députés, Me Alexis a annoncé la reprise ce jeudi du vote la sanctionnant le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Les préoccupations exprimées par les députés sur certains accords internationaux relatifs au concept du terrorisme ont été éclaircies par le ministre de la justice, a expliqué le vice président de l’Assemblée nationale.

Cet accord a été pris dans le cadre d’une harmonisation des  relations entre les pouvoirs dans le respect et l’équilibre, a ajouté le député Alexis qui a profité pour assurer qu’il n’y a pas de projet de loi au parlement sur le mariage d’homosexuel déposé au parlement.

Le premier ministre haïtien a salué cette solidarité entre les deux pouvoirs pour travailler en faveur du peuple haïtien.

« C’est un travail pour le peuple, il faut le faire de manière coordonnée, avec harmonie, il s’agit d’un bel exemple d’harmonie », s’est réjoui le chef du gouvernement  promettant de mettre que des experts  et des ministères concernés  à disposition des parlementaires pour porter des éclaircissements sur les exposés des motifs lors des études des projets  et avant-projets de  lois en question.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 945 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter