Jacmel-Justice : la PNH annonce une enquête sur l’assassinat d’un photographe à Jacmel

Vendredi, 22 Août 2014 13:13 MM/HPN Nouvelles - Provinces
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Les autorités policières de Jacmel ont annoncé l’ouverture d’une enquête autour de l’assassinat le vendredi 15 aout du journaliste photographe Jean Fritz Guillauto 35 ans qui  a tué de trois balles par des bandits qui circulaient à moto dans la localité de Monchild.

 

« Malgré le manque de personnelle et de moyen logistique que confronte cette institution dans le département, nous  promettons de redoubler d’effort pour arrêter les coupables. Aussi nous et demandons à la population de contacter la police sur la présence de personnes suspectes », a déclaré le responsable de la police de Jacmel.

Le responsable de l’association des photographes du Sud-est APHOSE Emile Tondreau a dénoncé la lenteur de l’enquête policière et les faiblesses des services de santé de l’hôpital Saint-Michel de Jacmel, où a été transporté le journaliste grièvement blessé.

De son côté Madame Antonine Blanchard Alexis responsable du  fwaye kiltirèl Jèn ak Timoun (FOCUJ) a indiqué que 13 cas de violences ont été recensés pendant le mois d’août, notamment des  cas de kidnapping, de viols et des attaques armées.

A rappeler que les funérailles de M. Guillauto ont été chantées dans l’après-midi du Mercredi à Découser, section communale de bas Coq-Chante.

 

Par : Marcia Moise Ancion /HPN

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.