• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : Vers un atelier de réflexion sur le Nouveau secondaire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), à travers sa Direction de l’Enseignement secondaire (DES), organise, le mercredi 25 septembre, un atelier de réflexion sur l’état des lieux de l’expérimentation et l’extension du Nouveau secondaire.

 

 

Il s’agit d’une démarche visant à informer les principaux acteurs du secteur éducatif sur l’expérimentation des nouveaux programmes au secondaire. Mais il est tout aussi bien question de préparer la mise en place de l’enseignement secondaire de quatre (4) ans, en commençant par la filière d’enseignement général.

Les objectifs poursuivis dans le cadre de cet atelier sont : informer les principaux acteurs sur l’expérimentation des nouveaux programmes au secondaire ; sensibiliser les parties prenantes sur la nécessité d’opérer des changements au niveau du secondaire et étendre les nouveaux programmes du secondaire en augmentant le nombre d’écoles secondaires à l’expérimentation au cours de la rentrée académique 2013-2014.

Par cette démarche, les responsables du MENFP veulent s’assurer que la communauté éducative et la société en général sont informées et sensibilisées sur l’application de la réforme au secondaire. En outre, les différents acteurs sont impliqués dans la mise en œuvre du secondaire de quatre (4) ans dans les dix départements scolaires du pays.

Implanté, rappelons-le, pour rompre avec un secondaire traditionnel et obsolète, daté de la réforme Bernard, le nouveau secondaire qui est à la base de la politique éducative du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, a fondamentalement pour objectif de produire des diplômés ayant des compétences transversales. Il  entend ainsi façonner des élèves qui seront finalement en mesure de vivre dans une société du savoir, et faire face à la compétitivité agencée par la régionalisation et la mondialisation.

C’est à l’issue d’un diagnostic de l’ancien système qui s’était révélé dépassé, n’offrant ainsi aucune garantie aux élèves qui, majoritairement, vouaient à l’échec, que le ministère de l’Éducation nationale avait décidé alors de mettre en place, non seulement une école fondamentale complète, mais également un secondaire de 4 ans en vue de diversifier les filières.

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 518 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter