• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation-Violence : Pour un appui psychologique aux écoliers livrés à la violence scolaire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Lors d’une interview, ce lundi 9 mars, le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Nesmy Manigat, s’est dit profondément préoccupé par la problématique de la violence en milieu scolaire. Aussi annonce-t-il des réponses appropriées, en vue  de prévenir ces actes de violence très souvent regrettables, enregistrés notamment dans les lycées.

 

 

Pour combattre la violence au sein de la jeunesse en milieu scolaire, informe le titulaire du MENFP, l’institution va faire appel à des acteurs d’autres secteurs de la vie nationale, dont des psychologues afin de voir comment apporter un appui psychologique aux jeunes écoliers, à côtés des activités parascolaires dont ils jouissent parallèlement à leur temps scolaire occupé entre 25 à 30 % par le MENFP.

Car, d’après le ministre Manigat qui continue d’attirer l’attention de tous les acteurs, en particulier les parents, sur la nécessité de mieux encadrer les jeunes, une enquête du ministère a montré que ceux-ci ont besoin d’accompagnement psychologique dans cette société en pleine dégénérescence.

Ce que, affirme-t-il, le ministère est sur le point de mettre en œuvre, d’un commun accord avec l’Association des psychologues, aussi bien des jeunes étudiants finissant et diplômés de la Faculté des Sciences humaines et d’Ethnologie de l’Université d’État d’Haïti.

Mises à part ces mesures, indique le chargé de l’Éducation de la nation, on prévoit également de développer des compétences sociales à travers la réforme curriculaire en cours.

« Je pense que l’école met trop l’accent sur les matières de base », ajoute le ministre Nesmy Manigat, avant d’appeler les responsables des lycées, le corps professoral à sanctionner toute forme de violence et les élèves à s’adonner à la culture de la non-violence, du dialogue et du sens du respect de la vie.

En attendant la réforme curriculaire, précise le numéro 1 du MENFP qui permettra d’aménager une meilleure place à l’éducation à la citoyenneté et d’autres actions d’encadrement psychopédagogique aux élèves, le MENFP en appelle donc à l’action citoyenne vigilante de toutes et de tous afin d’anticiper ces actes de violence qu’on tende à banaliser dans la société.

Rappelons que cette décision fait suite à un acte d’agression perpétré au cours de la semaine écoulée (mardi 3 mars et jeudi 5 mars 2015) contre des élèves du lycée Fritz Pierre-Louis dont deux d’entre eux ont été poignardés par d’autres jeunes.

 

Texte et photo: Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 631 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter