• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Société: les enfants doivent être une priorité pour les candidats, estime l’IBESR (+ VIDEO)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’Institut du bien-être social et de Recherches (IBESR) a organisé, mardi 9 juin, une conférence de lancement des activités commémorant le jour de l’enfant le dimanche 14 juin 2015. La célébration de cette année s’articule autour du thème : « Vòt pam, se vòt pou proteksyon timoun yo (Mon vote est celui pour la protection de l’enfant) », constate HPN.

 

 

Pour la directrice générale de l’IBESR Mme Arielle Jeanty Villedrouin, ce thème revêt d’une importance capitale par rapport à la conjoncture électorale qui prévaut en ce moment. Elle croit que c’est l’occasion idéale de mieux sensibiliser la population, particulièrement les candidats aux prochaines élections sur la question de la protection de l’enfant.

Pour l’occasion est prévue une marche des enfants qui se déroulera dans les 10 départements du pays, où les enfants vont revendiquer leurs droits et se faire entendre par les futurs dirigeants.

Puiseurs des partenaires, dont le MSPP, MJSP, MENFP et MAST, ont pris part au  lancement officiel des acticités socioculturelles qui ont pour objectif de faire un plaidoyer, pour que les droits des enfants soient à l’ordre du jour dans les débats entourant la période électorale.

Le représentant du MAST, M.Robelin Yves, a estimé que c’est le moment adéquat pour les candidats notamment les sénateurs et les députés de prendre en charge la question des enfants.

Mme Anne-Marie Desormeaux qui représente le MSPP a martelé que « les enfants doivent vivre en santé ». Ainsi, elle croit important à ce que les acteurs, les décideurs disposent beaucoup plus de fonds pour aider à subvenir aux besoins des enfants.

Le ministre de la communication M. Rotchild François Junior a jugé pertinent que les candidats montrent l’importance qu’ils accordent aux respects du droit des enfants. Il informe que son gouvernement continue de travailler pour renforcer le droit et la protection des enfants.

Cette année, le jour de l’enfant sera marqué notamment par : concours d’expression artistique et écrite, causeries dans les écoles, marche des enfants, lancement du site cartographique des services, atelier de travail avec des journalistes, salon de protection de l’enfant.

Le cout des activités est évalué à environ 6 millions de gourdes, selon la directrice de l’IBESR.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 448 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter