• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-société : "S’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

«Construire un avenir durable : s’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination» est le thème retenu pour la célébration de la Journée Mondiale  du Refus de la Misère. Plusieurs activités sont prévues, cette année, pour marquer cette commémoration qui aura lieu le vendredi 16 octobre, à LAKOU DON BOSCO, au Bicentenaire, à Port-au-Prince, dans le cadre d’un partenariat entre l’OPC, l’ATD Quart Monde, et la congrégation Don Bosco.

 

 

Chants, piécettes, témoignages, prise de paroles constitueront le menu  de cette célébration qui aura donc pour objectif de promouvoir la prise de conscience sur la nécessité d'éradiquer la pauvreté extrême.

Selon M. Saint Jean Lherissaint, volontaire Permanent ATD Quart Monde Haïti qui a fait le point sur l’historicité de la journée mondiale du refus de la misère en rendant un grand hommage au fondateur de ce mouvement Joseph Wresinski, cette journée sera l’occasion pour les plus pauvres de s’exprimer en présence des autorités nationales et internationales sur leurs situations de misère.

Ils en profiteront pour parler de leurs problèmes, leurs combats quotidiens pour assurer leur survie, ainsi que leurs aspirations pour le futur, a ajouté M. Lherissaint.

« C’est avec beaucoup de courages que ces gens vont prendre la parole en vue sensibiliser les autorités sur la nécessité de poser des actions concrètes visant la fin de l’exclusion sociale, les préjugés et les porter à se pencher sur les conditions de vie des personnes les plus vulnérables en commençant d’abord par les traiter comme des citoyens à part entière », a raconté le Volontaire Permanent ATD Quart Monde Haïti.

L’Assemblée Générale des Nations Unies, par la résolution 47/196, adoptée le 22 décembre 1992, a désigné la date du 17 octobre comme «  Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté » ou « Journée Mondiale du refus de la misère », a pour sa part expliqué, Jude Jean Pierre, de Promotion des Droits Humains à l’OPC.

Cette journée,  a-t-il ajouté, est célébrée chaque année depuis 1993, dans le but de promouvoir la prise de conscience sur la nécessité d'éradiquer la pauvreté dans tous les pays. La lutte contre la pauvreté reste au cœur des Objectifs du Développement Durable (ODD).

L’OPC et ATD Quart Monde, dans le cadre de cette célébration, considèrent encore qu’en 2012, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a adopté des Principes directeurs sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme. Ces dits Principes se fondent sur l’idée que l’éradication de l’extrême pauvreté n’est pas seulement un devoir moral mais aussi une obligation juridique en vertu des normes internationales des droits de l’homme

Adhérant à ces Principes directeurs, l’OPC recommande l’application des mesures viables et durables visant l’élimination de la pauvreté, en accordant l’attention voulue aux problèmes spécifiques des personnes les plus pauvres ; la mise en œuvre du Pacte International relatif aux Droits Économiques Sociaux et Culturelles (PIDESC) ratifié par Haïti le 30 janvier 2012.

L'OPC prône également la solidarité de toutes les forces vives de la société avec ceux qui vivent dans l’extrême pauvreté ; l’établissement de mesures d’accompagnement par les divers responsables étatiques avec la collaboration de la société civile particulièrement les associations de femmes, concernant la question du contrôle des naissances.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 297 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter