• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Religion-Décès: L’Ati national Jean Zamor Alcénat inhumé aux Gonaïves

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Les funérailles de Jean Alcénat Zamor, fraichement élu Ati national en remplacement de Max Gesner Beauvoir décédé, ont été chantées le dimanche 10 janvier 2016 aux Gonaïves, dans la localité de Desronville, réputée bastion du vodou dans l’Artibonite. Des adeptes du vodou, représentants des différentes organisations et  sociétés vodouesques des dix départements du pays et de la diaspora, des membres de la confédération nationale des vodouisants haïtiens (KNVA) et des représentants du gouvernement ont pris part aux obsèques de l’Ati national, a constaté HPN.

 

Larmes, cris de détresse, consternation et chagrin se lisaient sur les visages des enfants du défunt, des membres de sa famille et ses proches collaborateurs qui arrivaient dimanche au péristyle Hérard Simon, haut lieu de culte vodouesque situé à Lakou Desronville, servant aussi de siège social à l’association Zanfan tradisyon ayisyen (ZANTRAY) présidée il y’a longtemps par le grand prêtre Zamor Alcénat, farouche défenseur du vodou.

 

La cérémonie funéraire a été fortement marquée par la présence des Ogonous, Gwètos, Mambos, Houngans, Empereurs et Impératrices du vodou, des chefs de sociétés et serviteurs, responsables des Lakous de la république.

Toute une communauté visiblement unie et mobilisée autour d’un triste événement animé de rituels vodouesques visant à rendre un dernier hommage à l’Ati du vodou décédé le 30 décembre dernier, à la suite d’un accident de voiture le 21 décembre sur la nationale numéro 1.

Élu pour un mandat de 7 ans,  il allait être officiellement  intronisé comme Ati national le 7 mars 2016 sur la place d’armes des Gonaïves selon les infos communiquées par la KNVA.

Dans ses propos de circonstance, l’Ati national a.i, Euvonie Georges Auguste a salué le départ d’«un vaillant homme, un conseiller et bon serviteur, un encyclopédie rare pour le secteur du vodou».

Celle qui assure l’intérim de la magistrature suprême du Vodou haïtien estime que «le départ de l’Ati national Zamor Alcénat laissera un grand vide dans le secteur». Aussi, lance-t-elle un appel à la solidarité des vodouisants pour renforcer cette religion qui a en quelque sorte joué un rôle clé dans la lutte pour l’indépendance d’Haïti.

«C est avec un sentiment de consternation que nous prenons part ce matin à la cérémonie funéraire de l’Ati national Zamor Alcenat» a laissé entendre le représentant du gouvernement Marc Elie Nelson, directeur général du ministère des cultes, revenant sur la loi du 4 avril 2003 plaidant en faveur de l’organisation et la structuration du secteur vodou.

Grande famille des religions du pays, le D.G. du ministère des cultes souhaite qu’il y ait «une harmonisation culturelle à travers le pays en vue de permettre que les religions soient efficaces dans leur travail».

A  la fin de la cérémonie funéraire célébrée trois heures durant, le convoi funéraire s’est ensuite dirigé vers  Gros morne où l’inhumation a eu lieu.

Evens PIERRE-LOUIS / Gonaïves

re 2015,

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 265 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter