• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Viol-Justice : Une jeune fille brutalement violée à Carrefour

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

 

Le Commissaire du gouvernement, Me Lucmanne Delille, a présenté à la presse ce lundi 18 mars, au cours d’une conférence tenue au Parquet de Port-au-Prince, une jeune fille qui a été violée jeudi dernier à Carrefour, particulièrement à Mon Repos 40 par des individus répondant aux noms de James Charles et Alain Robert Charles.

 

 

Le chef du Parquet dit avoir déploré énergiquement cet acte de viol subi par la jeune fille. Dans le cadre d’une opération menée par la Police nationale d’Haïti le week-end écoulé, Me Delille a indiqué avoir procédé à l’arrestation du père des présumés agresseurs, M. Valant Charles et à la saisie d’une fausse arme et des matériels utilisés pour faciliter les agressions sexuelles.

Selon le commissaire Delille, c’est un réseau de 15 personnes se spécialisant dans le viol. « Cette descente aux enfers doit prendre fin », a déclaré le numéro 1 du Parquet, affirmant avoir renouvelé son engagement pour appréhender tous ceux-là qui sont impliqués dans des actes de kidnapping, de viol et du phénomène « Zo kiki ».

«Il était aux environs de 7 heures du soir jeudi dernier. J’étais allée visiter un proche à Carrefour que je n’avais pas vu depuis le séisme. Tout à coup, deux individus m’ont capturée et entrent chez eux avec moi. Je leur dit que je suis en train de chercher une personne, ils ne m’occupent pas et finalement ils m’ont violée », a témoigné la victime qui a requis l’anonymat.

La victime a par ailleurs lancé un appel aux autorités concernées, notamment la police et la justice en vue d’adopter des mesures visant à éradiquer définitivement le phénomène de viol et de kidnapping dans le pays.

D’autre part, Me Lucmanne Delille a pointé du doigt les motocyclettes qui, laisse-t-il comprendre, facilite le banditisme et cause 98% des accidents de circulation.

Aussi, promet-il d’entrer en pourparlers avec le Directeur central de la police routière (DCPR), M. Will Dimanche afin de résoudre les problèmes causés par les motocyclettes qui, a-t-il dit, circulent bien souvent sans permis.

Par ailleurs, l’homme de loi a annoncé de nouvelles dispositions qui vont être prises dans le but de  procéder à l’arrestation des jeunes garçons qui s’amusent à porter leur pantalon sous leur fesse.

 

Mackendy Emmanuel Alexis

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 275 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter